CARTOMAC : Archives littéraires d'Afrique et de la Caraïbe

CARTOMAC : Archives littéraires d'Afrique et de la Caraïbe


Hampâté Bâ, Amadou

Auteur : Hampâté Bâ, Amadou
Collection créée le 04/12/2014
Présentation de la collection : La production écrite d’Amadou Hampâté Bâ recouvre presque tous les domaines herméneutiques : des sciences sociales aux mathématiques, de la théologie à l’ésotérisme. L’auteur écrivait en français, en peul et en arabe. Après avoir comparé la mort d’un vieillard traditionnaliste africain à l’incendie d’une bibliothèque, il s’est investi à coucher la parole des dépositaires de l’humanisme africain sur du papier. Ses archives érudites couvrent plus d’un demi-siècle de recherches sur la tradition orale. Cette importante masse d’informations n’a pas physiquement brûlé après sa mort. Il n’en reste pas moins que ce fonds est aujourd’hui dispersé et ne bénéficie pas encore d’un programme de valorisation efficace.
Auteur de la présentation :
  • Riffard, Claire (révision)
  • Jean-Francis Ekoungoun (rédaction)

Les documents de la collection

4 notices dans cette collection.

Fonds Hampâté Bâ IMEC
Fonds Hampâté Bâ originel
Fonds Fondation Hampâté Bâ
Fonds Hélène Heckmann


Tous les documents : Consulter
Auteur : Hampâté Bâ, Amadou
Date(s) : Né en 1901, mort le 15/06/1991.
Mots-clés : Hamadou Hampâté Bâ est l'auteur africain le plus souvent cité pour sa phrase : "En Afrique, quand un vieillard meurt, c'est une bibliothèque qui brûle". Il est né en 1901 au Mali en Bandiagara et il est mort en 1991. Disciple de Tierno Bokar, il a consacré sa vie à sauver de l'oubli les trésors de la tradition orale du monde peul. Son ?uvre écrite est considérable, son activité inlassable ; d'importantes responsabilités lui ont été confiées dans l'administration, dans la diplomatie de son pays, à l'UNESCO. Il est pour l'Afrique noire le gardien de la mémoire, de la tradition orale qu'il a bien souvent couché sur papier et est devenu, de ce fait, le défenseur vigilant d'une civilisation si longtemps méconnue. Né avec ce siècle à Bandiagara, au pied des falaises du pays Dogon, mort en 1991 à Abidjan, Amadou Hampâté Bâ, historien, écrivain, conteur, poète, penseur, frère des hommes, est surtout connu en France pour la lutte qu'il mena à l'UNESCO, de 1962 à 1970, en faveur de la réhabilitation des traditions orales africaines en tant que source authentique de connaissances et partie intégrante du patrimoine culturel de l'humanité.
Source : Assi, Diané, Amadou Hampâté Bâ, Écrivain du xxe siècle ou l’Étrange destin de la tradition africaine, thèse de doctorat, sous la direction de Jacques Brengues, Université de Haute-Bretagne, Rennes II, 1988.

Devey, Muriel, Amadou Hampâté Bâ : l’homme de la tradition, Dakar, Livre du Sud, Néa, 1993.

http://books.google.ci/books/about/Hampâté_Bâ.html, consulté en juillet 2012. Diouf, Bara et Hamadoum Touré, « Entretien avec Amadou Hampâté Bâ », in Le Soleil, no 1, septembre 1981.

Hampâte-Bâ, Amadou, Amkoullel, l’enfant peul, Paris, Actes Sud, Agence de coopération culturelle et technique, 1991.

Hampâte Bâ, Amadou, « En Afrique, cet art où la main écoute », in Le Courrier de l’Unesco, « À la recherche d’une identité culturelle », février 1976.

Hampâte Bâ, Amadou, « Récolte des traditions orales », propos recueillis par Hélène Heckmann, Abidjan, mai 1985. Texte publié dans la revue Nouvelles du Sud, « Islam et littératures africaines » (Actes de colloque), Éditions Silex, numéro spécial, juin 1987.

Heckmann, Hélène, « Amadou Hampâté Bâ : sa vie, son œuvre », in Communication au colloque des Associations Halpoular de Paris, Inalco, octobre 1987.

Heckmann, Hélène, « Amadou Hampâté Bâ et la récolte des traditions orales », in Journal des Africanistes, no 63, 1993.

Sanankoua, Bintou « Amadou Hampâté Bâ, un témoignage », in D. Robinson et J.-L. Triaud (dir.), Le Temps des marabouts. Stratégies et itinéraires islamiques en Afrique occidentale (v. 1880‑1960), Paris, Karthala, 1997.

Sow, Alfâ Ibrâhim, Inventaire du Fonds Amadou Hampâté Bâ, répertorié à Abidjan en 1969, Librairie C. Klincksieck, Paris, 1970.

Touré, Amadou, N’Tji Idriss Mariko (dir.), Amadou Hampâté Bâ, homme de science et de sagesse, mélanges pour le centième anniversaire de la naissance d’Hampâté Bâ, Paris, Karthala, « Nouvelles éditions maliennes », 2005.

Triaud, Jean-Louis, « D’un maître à l’autre : l’histoire d’un transfert, Amadou Hampâté Bâ entre Tierno Bokar et Théodore Monod (1938‑1954) », in Sociétés politiques comparées, no 20, décembre 2009. http://www.fasopo.org, consulté en juillet 2012.
Relations avec d'autres collections : Présentation du fonds d'archives sur le site de la revue Continents manuscrits : http://coma.revues.org/197
Couverture :
  • Mali
  • Côte d'Ivoire
Éditeur : Projet EMAN, Claire Riffard, équipe francophone, Institut des textes et manuscrits modernes, CNRS-ENS
Contributeur(s) :
  • Riffard, Claire (révision)
  • Jean-Francis Ekoungoun (rédaction)

Réseaux sociaux

Citation de la page

Hampâté Bâ, Amadou, Hampâté Bâ, Amadou, Né en 1901, mort le 15/06/1991..
Éditeur : Projet EMAN, Claire Riffard, équipe francophone, Institut des textes et manuscrits modernes, CNRS-ENS.
Consulté le 25/03/2019 sur la plate-forme EMAN :
http://eman-archives.org/Cartomac/collections/show/1