CARTOMAC : Archives littéraires d'Afrique

CARTOMAC : Archives littéraires d'Afrique


Fonds Pacéré Frédéric Titinga


Auteur : Frédéric Titinga, Pacéré
Collection : Aucune collection

Présentation

Date de création du fonds :
  • 1976
  • Né le 31/12/1943 (né vers)
Fonds actuel : Oui

Information générales

Mentions légales : Tous droits réservés Pacéré Titinga
Langue(s) trouvée(s) dans le fonds : Français
Volumétrie : Supérieur à 5000
Adresse postale du fond :
  • Ouagadougou, Burkina Faso Manéga, Burkina Faso
  • Projet Cartomac, Claire Riffard, ITEM, CNRS-ENS, France

Auteur

Biographie de l'auteur : Diversification, pluridisciplinarité, lieu de synthèse et de fécondation d'une culture africaine en général et moaga (mossi pour le profane) en particulier et de la modernité intellectuelle, tels sont les caractéristiques de l’œuvre de Titinga Pacéré. Avocat de formation et de métier, Pacéré s'illustre par sa double carrure d'homme de culture et d'homme de droit.

Homme de droit, il est de tous les combats pour le respect des droits de l'homme à l'échelon international dans toutes les juridictions, nationale et internationale.

La figure de l'homme de culture transparait au premier niveau dans une œuvre poétique dont l'originalité n'a pas été suffisamment soulignée depuis la négritude, dans sa démarche de souffle poétique tambourinaire dans un rythme réitératif fait d'une alternance-répétition de mots-unités rythmiques et de syntagmes, un rythme ostinato. Cette œuvre poétique est l'affleurement logique d'une vie consacrée à la défense et l'illustration de la culture au cœur de laquelle le contexte géographique et symbolique du village natal du poète, Manéga, offre la source et le réceptacle de traditions, de paroles et de sons qui donnent du sens pour la réhumanisation de l'humanité, la reconnaissance de la diversité et le nécessaire enracinement culturel de toute œuvre qui accepte la différence comme une richesse pour l'enrichissement mutuel.

En d'autres termes, ce poète trace un axe sémantique entre Manéga (cité natale), le Mogho (pays des Mossé) et l'humanité (sociologique, historique, juridique) dans une démarche de déchiffrement mutuel entre incompréhension et communauté de destin dans les grandes tragédies modernes (Guerre froide, génocides, famines).

Une réalisation témoigne en faveur de la générosité de celui qui est à ce jour l'écrivain burkinabè détenant le palmarès de la reconnaissance pour son œuvre qui va de la défense des droits de l'homme à la culture de l'homme, élevé au rang de trésor humain vivant par le ministère de la Culture et du Tourisme : le premier musée privé d'Afrique, le musée de Manéga.
Bibliographie de l'auteur : Poésie

Refrains sous le Sahel, poésie, Paris, Ed. Pierre-Jean Oswald, 1976.

Ca tire sous le sahel, poésie, Paris, Ed. Pierre-Jean Oswald, 1976.

Quand s'envolent les grues couronnées, poésie, Paris, Ed. Pierre-Jean Oswald, 1976. Poèmes pour l'Angola, poésie, Paris, Ed. Silex, 1982 (Grand prix littéraire de l'Afrique noire).

La poésie des griots, poésie, Paris, Ed. Silex, 1982 (Grand prix littéraire de l'Afrique noire).

Du lait pour une tombe, poésie, Paris, Ed. Silex, 1984. Poème pour Koryo (pour la réunification de la Corée), Ouagadougou, la Maison POUSGA, 1986.

Essais

Ainsi on a assassiné tous les Mossé, Canada, Québec, Ed. Naaman, 1979, 1980/ Ouagadougou, éd. Fondation Pacéré, 1994.

Le langage des tam-tams et des masques en Afrique, Paris, Ed. L'Harmattan, 1992.

Accessibilités & numérisation

Niveau d'accessibilité du fonds : Sur demande
Type(s) de risque pour le fonds : Indéterminé
Notice créée par Noël Sanou Notice créée le 19/09/2015 Dernière modification le 10/04/2019