CARTOMAC : Archives littéraires d'Afrique

CARTOMAC : Archives littéraires d'Afrique


Fonds Rabearivelo, Institut français d'Antananarivo


Auteur : Rabearivelo, Jean-Joseph
Collection : Aucune collection

Présentation

Date de création du fonds :
  • 2008
  • Né le 08/03/1903, mort le 22/06/1937.
Fonds actuel : Oui

Information générales

Mentions légales : Tous droits réservés famille Rabearivelo.
Langue(s) trouvée(s) dans le fonds :
  • Français
  • Malgache
Nombre de boîtes d’archives : Fonds constitué d'une abondante moisson de manuscrits et tapuscrits autographes, accompagnés d'une centaine d'ouvrages de l'auteur et sur l'auteur. Fonds assemblé par l'auteur et complété par son fils Solofo.
Volumétrie : Entre 1000 et 5000
Adresse postale du fond :
  • Institut français, 14 avenue de l'Indépendance, Antananarivo 101, Madagascar.
  • Madagascar

Auteur

Biographie de l'auteur :
  •  Bibliographie secondaire :

    Abraham, R., « À propos d’un anniversaire : suicide d’un poète », in Lumière  n1528-1530, Fianarantsoa, juillet-août 1965.

    Adejunmobi, Moradewun, J.-J. Rabearivelo, Literature and Lingua Franca in Colonial Madagascar,  New York, Peter Lang, 1996.

    A.M.P., «À une ombre », in Le Journal de Madagascar franco-malgache , 7 année, n 532, Tananarive,29 juin 1937.

    Andriamaharo, Ariane, Ecriture et création poétique dans l’oeuvre de Rabearivelo, le poète des contradictions, Thèse de troisième cycle, Université Paris XII, 1989.

    Andriamalala, Emilson Daniel, « Jean-Joseph Rabearivelo », in Hehy, n 1774, Tananarive, 23 mai 1967, p. 2.

    Andrianarahinjaka, Lucien Xavier Michel, « Rabearivelo et la traduction poétique », préface à Jean-Joseph Rabearivelo, Vieilles chansons des pays d’Imerina, Antananarivo, Madprint, 1974, pp. 5-15.

    —, « Discours », in Jean-Joseph Rabearivelo, cet inconnu ? , Actes du colloque international de mai 1987, Marseille, Sud, 1989, pp. 9-16.

    Andrianjafy Ratsihorimiamina, Danielle Nivoelisoa, « Jean-Joseph Rabearivelo, auteur d’une oeuvre romanesque inédite », in Jean-Joseph Rabearivelo, cet inconnu ?, Actes du colloque international de mai 1987, Marseille, Sud, 1989, pp. 121-135.

    Auber, Jacques, « Jean-Joseph Rabearivelo (1901-1937) », in La Revue de Madagascar, Nouvelle Série, n 3, 3 trimestre, Tananarive, 1958, pp. 27-34.

    Baudin, Eugène, « Imaitsoanala », in La Tribune de Madagascar et Dépendances,  Tananarive, 26 novembre 1935, pp. 203-204.

  • Jean-Joseph Rabearivelo est l'un des écrivains majeurs de Madagascar, et l'un des principaux fondateurs de la littérature contemporaine malgache. Poète, romancier et dramaturge, mais aussi essayiste et théoricien de la littérature, il a exploré des pistes et proposé des axes de création qui ont influencé durablement l'écriture littéraire dans son pays, à tel point que les écrivains actuels se considèrent souvent comme ses enfants. Né le 4 mars 1903 à Tananarive, Rabearivelo appartient à la première génération coloniale. Cependant, son itinéraire est paradoxal. D'un côté, autodidacte fasciné par les milieux coloniaux, il fera une timide carrière à l'ombre de l'administration française. Mais parallèlement, il poursuit une quête poétique d'un très haut vol, qui l'inscrit en fer de lance des mouvements littéraires de son époque.
Bibliographie de l'auteur :
Oeuvres de l'auteur :

La Coupe de Cendres (poésie), Tananarive, Imprimerie G. Pitot de la Beaujardière, 21,5 cm, 38 p., 1924.

Sylves (poésie), Tananarive, Imprimerie de l’Imerina, 22,5 cm, 98 p., 1927.

Volumes (poésie), Tananarive, Imprimerie de l’Imerina, 24 cm, in 8o, 112 p., 1928.

Enfants d’Orphée (Quelques poètes, I) [essais sur les poètes Marcel Ormoy, Paul Fierens, Armand Godoy, Robert-Jules Allain, Georges Heitz], Port-Louis (Île Maurice), The General Printing & Stationery Cy. Ld., 19,5 cm, 84 p., 1931.

Presque-Songes (poésie) [poèmes hova traduits par l’auteur], présentation de Robert Boudry, eaux-fortes d’Urbain-Faurec, dite «édition 1933-1934 », Tananarive, éditions Henri Vidalie, Librairie des Arts Graphiques, 34630 cm, non paginé (78 p.), 1934.

éphémérides de Madagascar [éphémérides à partir des grandes dates de l’histoire malgache], recueil constitué par Eugène Jaeglé, Tananarive, Imprimerie de l’Imerina, 19 cm, 365 p., 1934.

Traduit de la Nuit (poésie) [poèmes transcrits du hova par l’auteur], avec deux hors-texte par émile Perrin, Tunis, éditions de Mirages, coll. Cahiers de Barbarie, no 6, 72 p., 1935.

Imaitsoanala, fille d’oiseau (cantate), Tananarive, Imprimerie Officielle, 29623 cm, 40 p., 1935.

Chants pour Abéone (poésie), Tananarive, éditions Henri Vidalie, Librairie des Arts Graphiques, 41,6 cm, 68 p., 1936.

Aux portes de la ville, imagerie populaire (théâtre), Tananarive, Imprimerie Officielle, 31 cm, 28 p., 1936.

Tananarive, ses quartiers et ses rues, en collaboration avec Eugène Baudin, bois gravés de Pierre Fonterme, Tananarive, Imprimerie de l’Imerina, 19,5 cm, 100 p., 1936.

Accessibilités & numérisation

Niveau d'accessibilité du fonds : Sur demande
Etat général du fonds : Etat moyen
Type(s) de risque pour le fonds :
  • Politique
  • Économique
Notice créée par Claire Riffard Notice créée le 03/02/2015 Dernière modification le 10/04/2019