FLIM - Flaubert et le pouvoir des images

FLIM - Flaubert et le pouvoir des images


Votre recherche dans le corpus : 83 résultats dans 1506 notices du site.
Mot(s)-clef(s) recherché(s) : Forêt de Fontainebleau

Collection : Les images
Auteur : Sylvie Giraud

Collection : Les fiches
Auteur : Sylvie Giraud

Aperçu génétique de l'avant-texte, d'après le manuscrit de travail déposé à la Bibliothèque nationale de France, coté NAF 17 607 :

  • Note, f° 19v° : "Feuilles de chêne, sèches par terre. [...] Difference d'apects suivant les espèces d'arbres (bouleaux, pins, chênes, genevriers) α les heures du jours."
  • Plan, f° 117 : "il emmène la Mle à Fontainebleau."
  • Scénario, f° 124 : "Aspects differents de la foret"
  • Scénario, f° 85v° : "Aspects differents de la foret. - htes futaies espèces d'arbres différents, Pins charmes - chênes - bouleaux - genevriers Futaies de hêtres très hts on dirait des colonnes dont les feuillages sont des chapiteaux ecrasés"
  • Scénario, f° 102v° : "Aspects differents de la foret α impressions divers qu'ils eprouvent Hautes futaies - de hêtres les longs troncs des arbres ont des positions differentes sont pareils qq uns obliques dès le bas, dans la foule des autres qui sont tout droits essences différentes, chênes, bouleaux, pins, houx, genevriers, toute une varieté de forme α de couleur."
  • Scénario, f° 99v° : "espèces d'arbres différentes, chênes, pins, charmes, houx, bouleaux, genevriers; toute une varieté de de forme α de couleur"
  • Scénario, f° 112v° : "Varieté des aspects du paysage α des impressions qu'ils en reçoivent Les essences differentes de bois, chênes, bouleaux, pins, charmes, genevriers font une varieté un spectacle de formes α de couleurs differentes Hautes futaies de hêtres, les longs troncs des arbres sont pareils - qq uns obliques dès le bas, dans la foule des autres qui sont tout droits"
  • Brouillon, f° 140 : "La varieté des essences d'arbres. differents comm couleur α dispositions faisait un spectacle sans cesse renouvelé. ormes charmes, α genevriers hêtres, fraicheur, genevriers, bouleaux pâles α tremblants."
  • Brouillon, f° 143
  • Brouillon, f° 147 : "La varieté des ar essences d'arbres. faisait un spectacle sans cesse renouvelé changeant Les ormes, les charmes. . . alternaient leur feuillage α leur position, houx Successivement ils passaient devant les houx rebarbatifs L'elancemt des frênes contrastant avec le serieux des hêtres - - - frênes elegants - des bouleaux pâles α toujours agités ayant leur se penchaient avec (nl) c'etaient de longues lignes un air elegiaque eploré Les Le serieux des hêtres donnent de la fraicheur"
  • Brouillon, f° 154v° : "La varieté des essences d'arbres faisait un spectacle changeant. Les ormes, les charmes. . . s'alternaient. L'aspect serieux des hêtres tous aux troncs rigides (nl) blancs, lisses, α varies droits droit contrastait avec l'elegance des frênes qui . . . "
  • Brouillon, f° 142
  • Brouillon, f° 146v°
  • Mise au net, f° 149

Auteur : Sylvie Giraud
Pour L'Éducation sentimentale, Flaubert est allé deux fois en repérage à Fontainebleau : le lundi 13 ou le mardi 14 juillet 1868 (visite de la forêt seule, semble-t-il), ainsi que les vendredi 7 et samedi 8 août 1868 (visite de la forêt, dont "les sables d'Arbonne", et du château).

Auteur : Sylvie Giraud
Flaubert est allé deux fois à Fontainebleau, une première le lundi 13 ou le mardi 14 juillet 1868 (visite de la forêt seule, semble-t-il), et une seconde le vendredi 7 août et le samedi 8 août 1868 (visite de la forêt, dont "les sables d'Arbonne", et du château).
Formats de sortie

atom, dcmes-xml, json, omeka-xml, rss2