FLIM - Flaubert et le pouvoir des images

FLIM - Flaubert et le pouvoir des images


Lettre à Ernest Chevalier, 11-09-1833

Collection : Collection des occurrences Auteur : Sylvie Giraud
Notice créée le 14/01/2016

Informations sur l'extrait de Flaubert

Extrait : Louis-Philippe est maintenant avec sa famille dans la ville qui vit naître Corneille. Que les hommes sont bêtes, que le peuple est borné... Courir pour un roi, voter 30 mille francs pour les fêtes, faire venir pour 3,5[00 francs] des musiciens de Paris, se donner du mal pour qui ? pour un roi ! faire la queue à la porte du spectacle depuis trois heures jusqu'à huit heures et demie, pour qui ? pour un roi ! Ah ! ! ! que le monde est bête. Moi je n'ai rien vu, ni revue, ni arrivée du roi, ni les princesses, ni les princes. Seulement j'ai sorti hier soir pour voir les illuminations, encore parce que l'on m'a vexé.
Date de l'écriture : 11 septembre 1833
Lieu de l'écriture : Rouen
Corpus : Non fictionnel

Relations entre fiche et images

Collection Les fiches

       
Louis-Philippe Ier
        est en relation avec ce document

Réseaux sociaux

Réseaux sociaux

Citer cette page

Sylvie Giraud, Lettre à Ernest Chevalier, 11-09-1833, 14/01/16.
.
Consulté le 06/08/2020 sur la plate-forme EMAN :
http://eman-archives.org/FLIM/items/show/6974