Guizot-Lieven

Correspondance croisée entre François Guizot et Dorothée de Benckendorff, princesse de Lieven : 1836-1857


Marie Dupond



Editeur en environnement numérique depuis 2016, je suis docteur en épistémologie et en histoire des sciences et des techniques. J'ai soutenu ma thèse intitulée « L’édition de la correspondance de Gaspard Monge 1795-1799 : ce qu’elle révèle de l’engagement public d’un géomètre au cours de la Révolution française », en juin 2014, au département de philosophie et histoire des sciences de l’Université d’Athènes (Grèce).

Edition et recherche
De formation littéraire, j'ai initié ma démarche éditoriale au cours de missions archivistiques et éditoriales de 2002 à 2005 (Ecole polytechnique, Académie des sciences, CNRS) tout en l'inscrivant dans une recherche. En 2010, la réalisation de l’édition scientifique du corpus 1795-1799 de la correspondance a été financée à 100 % pour une durée de trois ans au sein du programme opérationnel ΕΣΠΑ – Ηράκλειτος ΙΙ dans la cadre de sa recherche doctorale sous la direction de Jean Dhombres (EHESS) et Jean Christianidis (Univ. d’Athènes).

L’annotation et le traitement de ce premier corpus a nécessité de mener une étude historique de la pratique scientifique et de l’action publique du géomètre qui a conduit à l’édition d’autres sous corpus, notamment celui de la première correspondance mathématique du géomètre mais aussi celui de la volumineuse correspondance familiale.

De l’édition à l’éditorialisation

L’édition du corpus 1795-1799 de la correspondance du géomètre et la publication des éléments de son étude sur la plateforme EMAN(ITEM/CNRS-ENS) est à la fois une étape de conversion numérique de l’édition d’un corpus et la préparation de son extension à la correspondance générale.
Ainsi, il s’agit de mettre en correspondance les modalités éditoriales distinctement définies pour la réalisation de plusieurs éditions papier avec les ressources et contraintes techniques du CMS Omeka mis au service de l’édition de corpus au sein de la plateforme e-Man.

Aussi, la démarche éditoriale de conversion et de préparation développée s’intègre à ma recherche post-doctorale menée au sein du réseau Usages Des Patrimoines Numérisés (USPC) et en partenariat avec le consortium CAHIER. ( Voir le guide méthodologique du groupe de travail "Correspondance" ). En effet, je cherche à établir des principes généraux d’édition et d’éditorialisation des correspondances en envisageant l’exploitation des questionnements et du savoir-faire déjà acquis en matière d’édition critique de sources, en interrogeant les modifications des pratiques éditoriales et en considérant comment la problématique éditoriale se complexifie en revêtant une perspective interdisciplinaire, technique, collaborative et dynamique.

La démarche méthodologique " De l'édition à l'éditorialisation " est présentée sur le site La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge. 

Les résultats de cette démarche méthodologique sont appliqués à l'éditorialisation à la correspondance croisée Guizot-Lieven. (Voir les Principes d'édition.)

Histoire des sciences et épistémologie des humanités numériques

Mes recherches portent aussi sur les rapports entre domaines de connaissances, entre théorie et technique au travers d’une observation des pratiques et des dispositifs. Ces axes ont été déterminés à partir de ma recherche doctorale en histoire des sciences et des techniques, j'étends ces questionnements au champ des Humanités numériques.


Voir les contenus créés par Marie Dupond