Espace Afrique-Caraïbe

Espace Afrique-Caraïbe


Collection Le poète


Trèfles

Présentation

 Avec Trèfles, nous touchons de façon éclairante et significative les deux bouts de la « carrière » de Jean-Joseph Rabearivelo. D’une part, 1925, année d’une fécondité remarquable qui, commençant par l’établissement du recueil Le Vin lourd, s’achève sur les premiers poèmes de Chants pour Abéone et déploie tout au long de ses douze mois les marques d’une productivité débordante (dont témoigne aussi le roman L’Aube rouge), avec, entre autres, nos Trèfles. De l’autre, 1936, où paraissent, chez Henri Vidalie, les Chants pour Abéone et où s’esquissent d’autres projets de reprise et de regroupement du même ordre. Néanmoins, certains des derniers manuscrits poétiques de Jean-Joseph Rabearivelo supposent une éventuelle troisième manière, puisque l’on se plaît, à juste titre, à distinguer un premier moment de sa poésie où le poète s’efforce de rivaliser avec ses modèles français, se révélant un élève surdoué, d’un second temps où il s’efforce de doubler toute version française de son pendant malgache (et réciproquement), invente une métrique et impose une thématique renouvelées. Dans ses dernières années, beaucoup moins fécondes en réalisations poétiques, il s’avise de puiser dans l’extraordinaire vivier des années vingt pour organiser des ensembles à publier en les ordonnant et complétant incidemment avec l’aplomb de la maturité. C’est le cas de Chants pour Abéone (ensemble écrit entre 1925 et 1928), ce sera celui de Chants d’Iarive précédé de Snoboland, dont le projet remonte à 1929 mais dont le manuscrit est daté de 1937 et qui reprend les ouvrages publiés dans les années vingt – Sylves (1927) et Volumes (1928), à l’exception de La Coupe de Cendres (1924) – et de nombreux autres poèmes écrits entre 1921 et 1929. Ainsi, Trèfles, réordonné à la fin de 1936, est tout entier issu d’un cahier de 1925-1926 intitulé Le Livre des tercets (déjà sous-titré Sur trois cordes).

Dossier génétique :
Pour la phase rédactionnelle, nous disposons d’un cahier de 1925-1926 contenant un premier état, souvent fortement corrigé, de l’ensemble des textes, intitulé Le Livre des tercets (Ms1) ; pour la phase pré-éditoriale, du manuscrit soigneusement préparé pour l’édition, à la fin de 1936 ou au tout début de 1937, portant le titre de Trèfles (Ms2). Une copie partielle et intermédiaire entre les deux intégrales se propose en deux manuscrits dont l’ordre n’est pas parfaitement établi, sous le titre de Trèfles de toujours et de jamais (Ms3). Enfin, trois séries différentes extraites du cahier initial sont destinées à la publication et portent le même titre : Sur trois cordes (Ms4, Ms5, Ms6). 

Deux publications seulement à notre connaissance :
« Sur trois cordes », in L’Essor, n° 73, Port-Louis (Île Maurice), 15 novembre 1925, p. 1 (Rv2).
« Sur trois cordes », in Les Nouvelles Littéraires, Paris, 16 novembre 1935, p. 6 (Rv1).

Editeur scientifique : Serge Meitinger

Les documents : Consulter

Description

Titre : Trèfles
Auteur(s) : Rabearivelo, Jean-Joseph
Date : 1925-1926
Type : Poésie (Recueil)
Mots-clés :
  • Jean-Joseph Rabearivelo
  • Poésie
  • Madagascar
  • Francophone
Langue : Français
Contributeur(s) : Serge Meitinger
Editeur : Projet EMAN, Claire Riffard, Institut des textes et manuscrits modernes, CNRS-ENS
Droits : Équipe "Manuscrits francophones", ITEM (CNRS-ENS). Licence Creative Commons Attribution – Partage à l’Identique 3.0 (CC BY-SA 3.0 FR)

Date de création de la notice : 23/06/2015

Citer cette page

Rabearivelo, Jean-Joseph, Trèfles, 1925-1926.
Éditeur : Projet EMAN, Claire Riffard, Institut des textes et manuscrits modernes, CNRS-ENS.
Consulté le 21/11/2017 sur la plate-forme EMAN :
http://eman-archives.org/francophone/collections/show/17

Réseaux sociaux

Exporter cette fiche

atom, dcmes-xml, json, omeka-json, omeka-xml


-->