Espace Afrique-Caraïbe

Espace Afrique-Caraïbe


Collection Le poète


Chants pour Abéone

Présentation

Ce recueil s'intitulait d'abord Le Poème du départ et du regret. Rabearivelo lui trouva cependant un autre titre, inspiré par Abeone, une déesse romaine patronne des départs, que le poète écrit avec un accent.
Les Chants pour Abéone traduisent un déchirement entre le désir tenace du poète désireux de partir vers des pays lointains et l'amour filial envers sa terre natale qui lui interdit de répondre sereinement à l'appel de l'Ailleurs.

Dossier génétique : 
Nous ne disposons pas de la plupart des manuscrits de Chants pour Abéone. Utilisés en 1969 par Henri Rahaingoson pour la confection d’un D. E. S. qui consistait en l’établissement d’une édition critique commentée du recueil, ils ont, depuis, disparu et nous ne les décrirons donc que de seconde main, nous fiant à ce commentateur. La Malle 1 ne contient que des liasses très fragmentaires dont nous essaierons de tirer le meilleur profit. Henri Rahaingoson a exploité trois séries de documents : les manuscrits qu’il dénomme Ms1 et Ms2, tous deux présentés sur un cahier d’écolier ; et une troisième série (Ms3) comportant des feuillets d’épreuve et un manuscrit mis au net pour l’édition. 

Ms4 : quelques pages découvertes dans la Malle.
Ms5 : série de pages manuscrites préparant les dédicaces et exergues définitifs
Ms6 et Ms7 : brouillons des poèmes II et III du « Prélude » : « Goût d’étrange, saveur d’inconnu, soif brûlante » et « Oiseaux migrateurs, nomades de l’azur ».
Ms8 : manuscrit préparé pour l’édition sous le titre de Trois préludes.

L
a Malle 2 (2010), a fait émerger deux ensembles de tapuscrits très proches du moment de l’écriture du recueil et qui nous sont parvenus de manière fragmentaire et désordonnée. L’un (Tps1) affiche à de nombreuses reprises le titre « Le poème du départ et du regret » et semble plus ancien que le second, car le poème donné en prélude dans l’édition originale porte encore le n° XVI qui est son rang d’origine, à sa place et avec les leçons de Ms1 et Ms2. Le second (Tps2) ne porte pas de titre d’ensemble et offre un regroupement lacunaire du recueil, amputé aussi de ses quatre dernières pièces.
Ms9 : le manuscrit préparé pour l’édition de Chants d’Iarive précédé de Snoboland reprend, dans sa seconde partie, en IV, l’intégralité du recueil en sa forme première.

Trois publications pré-originales :
– « À la mémoire de Thomas (peintre hova mort à 19 ans) » (poème), in L’Essor, n° 79, Port-Louis (Île Maurice), 15 mai 1926, pp. 109-110 (Rv1).
– « Le chant inconnu de Childe Harold » (poème), in L’Essor, n° 93, Port-Louis (Île Maurice), 15 juillet 1927 (Rv2).
– « Deux préludes pour Abéone » (poèmes), in Capricorne, n° 2, Fianarantsoa, novembre 1930, pp. 55-56 (correspond aux poèmes II et III du « Prélude » de l’édition originale) (Rv3).

Editeur scientifique : Serge Meitinger

Les documents : Consulter

Description

Titre : Chants pour Abéone
Auteur(s) : Rabearivelo, Jean-Joseph
Date : 1925-1926
Mots-clés :
  • Jean-Joseph Rabearivelo
  • Poésie
  • Madagascar
  • Francophone
Langue : Français
Contributeur(s) : Serge Meitinger
Droits : Équipe "Manuscrits francophones", ITEM (CNRS-ENS). Licence Creative Commons Attribution – Partage à l’Identique 3.0 (CC BY-SA 3.0 FR)

Date de création de la notice : 23/06/2015

Citer cette page

Rabearivelo, Jean-Joseph, Chants pour Abéone, 1925-1926.
.
Consulté le 21/11/2017 sur la plate-forme EMAN :
http://eman-archives.org/francophone/collections/show/19

Réseaux sociaux

Exporter cette fiche

atom, dcmes-xml, json, omeka-json, omeka-xml


-->