Espace Afrique-Caraïbe

Espace Afrique-Caraïbe


Votre recherche dans le corpus : 25 résultats dans 963 notices du site.
Collection : Journal 1955-1962 (Manuscrits de Mouloud Feraoun)

Feraoun_Journal_vol0_001.jpg

Collection : Journal 1955-1962
Auteur : Feraoun, Mouloud
Ce premier cahier du Journal 1955-1962 de Feraoun a été publié pratiquement tel quel si l'on ne tient pas compte de quelques corrections d'ordre typographique indiquées par l'écrivain lui-même.
Le contenu de ce manuscrit a d'abord été constitué des notes préparatoires au roman intitulé Témoin à charge (F. 1r.) dont l'action allait se passer pendant la guerre.
Le tout se présente sous une forme romancée et  est divisé en quatre chapitres.
REC_TAP_JOUR_f1r.jpg

Collection : Journal 1955-1962
Auteur : Feraoun, Mouloud
C'est la dernière tranche du tapuscrit du Journal 1955-1962, ou plutôt sa copie sur du papier carbone. Seuls les rectos sont rédigés.
Elle est une mise au net des cahiers 23 et 24 du journal: les corrections sont intégrées.
Les F. 2r. et 3r. sont une copie conforme du F. 1r.
On observe un problème d'articulation entre les F. 5r. et 6r. qui résulte de l'absence d'un folio intermédiaire reprenant le reste de la note du 10 janvier 1962.
REC_MAN_JOUR23_couv1r.jpg

Collection : Journal 1955-1962
Auteur : Feraoun, Mouloud
Récit des exactions de l'O.A.S.
REC_MAN_JOUR24_couv1r.jpg

Collection : Journal 1955-1962
Auteur : Feraoun, Mouloud
Exactions de l'O.A.S.
 
Journal 1955-1962 édité par Le Seuil s'arrête à la fin du cahier 23/24. Suit une note d'éditeur (p. 346) : "Les notes qui suivent ont été retrouvées dans les papiers de Feraoun qui, en février, avait déjà remis le manuscrit de son journal à l’éditeur." Elle introduit des notes qui figurent effectivement dans le cahier 24/24 du journal de Feraoun, mais elles sont très lacunaires, les notes entières sont absentes de l'édition(cf. la rubrique "État génétique").
L'existence du tapuscrit publié dans la présente édition rend l'explication du Seuil étonnante; il reprend le contenu des cahiers 23/24 et 24/24 comme une seule part dactylographiée, tenant compte des corrections apportées par Feraoun sur le manuscrit, mais ignorant des suppressions opérées par le Seuil.
REC_MAN_JOUR22_couv1r.jpg

Collection : Journal 1955-1962
Auteur : Feraoun, Mouloud
Attentat manqué contre le général de Gaulle à Pont-sur-Seine, le 8 septembre 1961 (F. 1r.-3r.).
Réactions de Mouloud Feraoun à l'exécution de l'un de ses cousins par le F.L.N. (F. 3r.-5r.).
Sabotages et attentats commis par l'O.A.S. (F. 5r.-7v.).
REC_MAN_JOUR21_couv1r.jpg

Collection : Journal 1955-1962
Auteur : Feraoun, Mouloud
Réactions de Mouloud Feraoun au "putsh des généraux"; les 22-25 avril 1961 (F. 1r.).
Échec des négociations à Lugrin, les 19-28 juillet 1961 (F. 1v.).
Procès et acquitement du capitaine Georges Oudinot qui a servi à Béni-Douala (F. 2r./v.).
Premières exactions de l'O.A.S. (F. 2v.).
REC_MAN_JOUR20_couv1r.jpg

Collection : Journal 1955-1962
Auteur : Feraoun, Mouloud
Suite des manifestations et contre-manifestations pendant le voyage du général de Gaulle en Algérie (cf. cahier 19/24, F. 7r.-8v.).
Réactions de Mouloud Feraoun au référendum sur la politique du général de Gaulle en Algérie (F. 6v.)
REC_MAN_JOUR19_couv1r.jpg

Collection : Journal 1955-1962
Auteur : Feraoun, Mouloud
"Tournée de popotes" d'août 1959. Le général de Gaulle à Tizi-Hibel: "On ne reconquiert ni par le mensonge, ni par la contrainte, ni par la ruse" (Mouloud Feraoun, à propos des soldats "pacificateurs", F. 1r.).
"Semaine des barricades" à Alger du 24 janvier au 1er février 1960 (F. 1v.-6r.).
Nouveau voyage du général de Gaulle en Algérie (le troisième en 1960); manifestations des partisans de l'Algérie et contre-manifestations des partisans de l'Algérie algérienne (F. 7r.-8v.).
REC_MAN_JOUR18_couv1r.jpg

Collection : Journal 1955-1962
Auteur : Feraoun, Mouloud
Décès du père de Mouloud Feraoun et voyage à Tizi-Hibel (F. 1r.-3r.).
Voyage de Feraoun à Paris (F. 3r.).
"Pour ce qui me concerne, je pense pouvoir à présent abandonner ce récit. Un récit sans prologue et qui n’aura pas d’épilogue." (F. 8r.)
Feraoun voulait abandonner la rédaction de son journal à deux reprises (cf. Cahier 7/24, F. 8r.), mais à chaque fois les événemements le dépassaient si bien qu'il continuait l'écriture: "Hélas, ce n’est pas fini. Nous sommes encore loin de la fin." (F. 8v.).
REC_MAN_JOUR17_couv1r.jpg

Collection : Journal 1955-1962
Auteur : Feraoun, Mouloud
Consitution du GPRA (Gouvernement provisoire de la République Algérienne) au Caire le 19 septembre 1958 (F. 3v. et suivants).
Perquisition chez les Feraoun (F. 4v.).
Référendum sur la Constitution du 28 septembre 1958 (F. 5r.-6r.).
Pression sur Mouloud Feraoun pour lui arracher une candidature à l'assemblée (F. 6v.-8v.).
REC_MAN_JOUR16_couv1r.jpg

Collection : Journal 1955-1962
Auteur : Feraoun, Mouloud
Relation, entre autres, des événements du 13 mai 1958 et de la "fraternisation" franco-musulmane survenue trois jours plus tard sur le Forum d'Alger, de l'entrée massive des femmes dans la guerre d'Algérie - une entrée que Mouloud Feraoun considère comme un prélude de l'émancipation des femmes (F. 4r./v.).
Rencontre avec Albert Camus (F. 5v.).
Réaction de Mouloud Feraoun à La Question d'Henri Alleg. (F. 6r.).
REC_MAN_JOUR15_couv1r.jpg

Collection : Journal 1955-1962
Auteur : Feraoun, Mouloud
Ressemblances entre le raisonnement des parachutistes et des maquisards dont Feraoun prend tout de même la défense (F. 3r./v.).
Indignation de Feraoun contre l'article de Jean Amrouche dans Le Monde (F. 6r./v.)
REC_MAN_JOUR14_couv1r.jpg

Collection : Journal 1955-1962
Auteur : Feraoun, Mouloud
Suite des réflexions sur le massacre de Melouza (F. 3r. et suivants).
Séances publiques de torture menées par les soldats français dans l'école de Taourirt-Moussa (F. 5r./v.) auxquelles la population est sommée d'assister.
REC_MAN_JOUR13_couv1r.jpg

Collection : Journal 1955-1962
Auteur : Feraoun, Mouloud
Note sur l'assassinat d'Ali Chekkal (président de l'Assemblée algérienne), le 26.05.1957 par Mohammed Ben Sadok (F. 1r.).
Note sur le massacre de Melouza (F. 1v.-2r.; le 29 mai 1957 - les soldats de l'A.L.N. ont assassiné 347 hommes de Melouza sous prétexte qu'ils sympahisaient avec les messalistes).
Polémique avec F. Mauriac (F. 3r./v.).
Déménagement définitif vers Alger (note du 02.07. 1957, F. 4v.)
Proclamation de la République Tunisienne par Bourguiba (F. 6r.).
"Qu'avons-nous gagné à nous soulever ?" (F. 6v.).
REC_MAN_JOUR12_couv1r.jpg

Collection : Journal 1955-1962
Auteur : Feraoun, Mouloud
"Un journal du Maroc (P.D.I.) m’a visiblement attaqué pour mon dernier livre. J’ai répondu de mon mieux et me demande s’il va publier ma réponse." (F. 3r.).
Il s'agit bien évidemment des Chemins qui montent paru au Seuil en janvier 1957 et de la note de lecture par M. Maschino, Les Chemins qui montent de Mouloud Feraoun ou le roman d'un faux-monnayeur, parue dans Démocratie (No 13, 1er avril 1957, p. 11).
Quant à la réponse de Mouloud Feraoun, elle a été publiée par Démocratie (No 18, 6 mai 1957, p. 10) avec une réplique de M. Maschino (Ibidem, p.11). 
Mention du jour de la victoire aux célébrations duquel Feraoun a été sommé d'assister avec ses élèves (F. 6r., note du 9 mai 1957).
REC_MAN_JOUR11_couv1r.jpg

Collection : Journal 1955-1962
Auteur : Feraoun, Mouloud
Assassinat par l'armée française de l'un des élèves de Feraoun (F. 1r.)
Préparatifs à l'inauguration de la cantine dans l'école de Mouloud Feraoun afin d'en faire la propagande vs grève des écoliers décrétée par le F.L.N. (F 1v. et suivants).
Réaction virulente de Feraoun à l'article de Jean Amrouche paru dans Le Monde le 30 avril 1957 (F. 4r./v.).
REC_MAN_JOUR10_couv1r.jpg

Collection : Journal 1955-1962
Auteur : Feraoun, Mouloud
Voyage à Alger: remise des tapuscrits du journal (première quinzaine du mois de mars 1957) à Emmanuel Roblès (F. 1r/v.).
Attitudes de celui-ci et d'Albert Camus envers le  conflit en Algérie (F. 2r. -3v.).
REC_MAN_JOUR9_couv1r.jpg

Collection : Journal 1955-1962
Auteur : Feraoun, Mouloud
Rapport de Mouloud Feraoun sur la grève décrétée par le F.L.N. en janvier 1957. Rédigé à la demande de l'Inspecteur (F. 1r.)
Discours très provocateur du sous-préfêt qui essaie de forcer les instituteurs à interrompre la grève (F. 2v.-4r.): "L’Indépendance, vous ne l’aurez jamais car vous n’en êtes pas dignes. Vous n’en êtes pas capables." (F. 3r.)
Menaces à l'adresse de Mouloud Feraoun proférées par M. Achard, administrateur des Ouadhias (F. 7 r./v.)
REC_MAN_JOUR8_couv1r.jpg

Collection : Journal 1955-1962
Auteur : Feraoun, Mouloud
Les trois folios redigés sont un aveu d'impuissance face aux événements: "Je suis de ces gens compliqués qui ont appris à l’école beaucoup de choses inutiles. Ces inutilités me rendent malade physiquement, de même que mes pareils et tous ensemble nous devenons étrangers à notre terre. Tous ensemble, nous sommes une poignée peut-être. Pour d’autres, il n’y a rien de compliqué." (F. 2v.)
REC_MAN_JOUR7_ couv1r.jpg

Collection : Journal 1955-1962
Auteur : Feraoun, Mouloud
Mention sur l'assassinat d'un "ultra": Amédée Froger, maire de Boufarik et président de la Fédération des maires d'Algérie, tué par Ali la Pointe le 28 décembre 1956 (F. 2r./v.).
Rapprochement (dans le contexte des ratissages et enlèvemements commis par l'armée française) entre les Français et les Russes et les Allemands (F. 4v.).
Venageance de l'armée française sur la population civile après l'assassinat d'un jeune lieutenant.
Lueur d'espoir de la prochaine fin de la guerre (F. 8r.) face au débat sur la question algérienne à l'O.N.U. prévue pour la fin de janvier 1957.
REC_MAN_JOUR6_couv1r.jpg

Collection : Journal 1955-1962
Auteur : Feraoun, Mouloud
Blocus du Fort-National et la riposte des maquisards (F. 3v.)
Mention de l'insurrection de Budapest que Mouloud Feraoun rapproche des "événements" qui secouent l'Algérie (F. 1v.)
REC_MAN_JOUR5_couv1r.jpg

Collection : Journal 1955-1962
Auteur : Feraoun, Mouloud
Espoir d'une trêve pendant la Conférence des non-alignés de Brioni où l'on notait la présence algérienne.
Récit d'une guerre de grèves imposées à tour de rôle par le F.L.N. et par l'armée.
Appel du F.L.N. à la grève des écoliers (F. 11bis).
Les amendes-rançons imposées par le F.L.N. aux femmes (F. 13v. - 14v.).
Expédition punitive du Port-Gueydon (actuellement Azzefoun; F. 15r./v.).
Affaire Ben Bella (F. 16v - 17r.).
Mention sur la correspondance continue avec Emmanuel Roblès (F. 22r.)
REC_MAN_JOUR4_couv1r.jpg

Collection : Journal 1955-1962
Auteur : Feraoun, Mouloud

Premiers départs des Européens de Fort-National.
Maquisards installés dans les villages kabyles.
Propagande de l'armée française sur les "rebelles abattus les armes en main" et sa mise en scène (F. 10v.).
Massacre à Palestro, le 18 mai 1956 (F. 13v.).
Grève des étudiants de mai-juin 1956 (F. 15v. - 16r.).
Le général Olié visitant l'école de Feraoun souhaite des renseignements sur le dernier livre de celui-ci (discrète invitation à s'auto-censurer), Feraoun lui offre... un exemplaire de Jours de Kabylie dédicacé. (F. 18r. - 20r.)
Ruses de Feraoun pour garder l'équilibre entre sa qualité de fonctionnaire français et patriote algérien: "[...] ce n'est pas le moment de mourir en traître puisqu'on peut mourir en victime." (F. 20v.)
Grève du 5 juillet 1956 décrétée par le F.L.N.
Perquisition au domicile de Mouloud Feraoun le 18 juillet 1956 (F. 28r.) et une lettre à l'Inspecteur par laquelle l'écrivain souhaitait l'en informer.

REC_MAN_JOUR3_couv1r.jpg

Collection : Journal 1955-1962
Auteur : Feraoun, Mouloud
Écoles incendiées par les fellaghas (F. 1r.)
Effritement de l'estime dont jouissait le maquis (F. 8r./v., 9v.).
Mention des tortures dans les locaux de la police et de gendarmerie, un témoignage (F. 12r. et suivants).
Souvenir d'un maître qui avait marqué Mouloud Feraoun dans son enfance (F. 14v. - 16r.).
Vote des "pouvoirs spéciaux" le 12 mars 1956 (F. 17r.).
Citation du Journal d'Alger du 19 mars 1956 qui rapporte le déroulement d'un accrochage à Béni-Raten et la version rapportée à Mouloud Feraoun. (F. 17v.-20r.).
Rencontre avec Emmanuel Roblès à Alger (F. 25r.).
Demande collective des insituteurs français de Fort-National à se faire muter en France (F. 26r.).
Notes sur les tortures et le témoignage d'un jeune homme qui a survécu à un interrogatoire dit "poussé" (F. 29r.-30v.).
REC_MAN_JOUR 2_couv1R.jpg

Collection : Journal 1955-1962
Auteur : Feraoun, Mouloud
Premières interdictions par le F.L.N. (jeux dans des cafés maures: dominos, cartes, etc.; F. 1v.)
Enlèvement d'un institueur français Dupuy (Mâat Kas, le 5 janvier 1956; F. 2v.), libéré le 11 janvier 1956. Première mention sur les incendies des écoles (F. 8r.)
Incendie de l'école de Tizi-Hibel (F. 14r.)
Conflit de Mouloud Feraoun avec les institueurs français (F. 16r.)
Les cotisations pour le F.L.N. (F. 17r. et suivants ; fragment révélateur des bouleversements sociaux dûs à la guerre).
Départ de Jacques Soustelle (F. 21r. - 23v.).
Réaction à l'artice de François Mauriac dans L'Express; Guy Mollet conspué à Alger.
(F. 24v. - 25r.)
Formats de sortie

atom, dcmes-xml, json, omeka-xml, rss2