Espace Afrique-Caraïbe

Espace Afrique-Caraïbe


Votre recherche dans le corpus : 4 résultats dans 682 notices du site.
Mot(s)-clef(s) recherché(s) : Branchements

Collection : Interférence [L']
Auteur : Rabearivelo, Jean-Joseph
PRO MAN1 INTERFERENCE 0.jpg
Achevé le 1er juin 1929 – date de l’épilogue –, L’Interférence est resté inédit du vivant de JJR. La publication (Hatier, 1988) n’a eu lieu qu’à la suite de la commémoration du cinquantenaire de sa mort, lors d’un colloque organisé par l’Universite d’Antananarivo. Le comité d’organisation découvrait alors sa prose francophone dans les archives familiales. Précédant La Fille de Baholy et Une vie de chienne "en préparation", le roman participe d’un "polyptyque, Le Dépaysement imérinien" précisé dans l’épilogue.
Le roman relate l’histoire d’une famille malgache sur trois générations, depuis lerègne de Ranavalona Ire jusqu’aux débuts de la colonisation.

Collection : L'historien
Auteur : Rabearivelo, Jean-Joseph
NUM ETU MAN1 Tableau 1.jpg
Sur la première page calligraphiée en page de titre, le nom de "Jean-Joseph Rabearivelo" qui ne sera officiellement le sien qu'en 1931 et ne s'imposera systématiquement dans ses écrits que plus tard (même s'il signe déjà ainsi quelques textes et son recueil La Coupe de Cendres) vient remplacer celui de J. Rabearivelo qui clôturait initialement le document. Plus encore, la même plume vient barrer les sous-titres initiaux, laissant imaginer d'autres livres et hésitant à affirmer le caractère historique du texte, inscrit les dates puis les barre. L'élan premier était en effet d'établir une trilogie : après une analyse de la constitution d'une "âme", l'étude des interférences (qui inspirera son second roman historique, après L'Aube rouge, soit L'Interférence, achevé le 1er juin 1929) que subit et auxquelles résiste la "race hova", le troisième volet, qui ne verra jamais le jour, devait parler, selon Tableau, de la "tranche vivante arrachée à l'arbre et transplantée en Amérique", soit l'histoire des esclaves malgaches.

Auteur : Rabearivelo, Jean-Joseph
NUM ETU MAN2 Orient appelle 1.jpg
JJR définit avec une intuition pleine de finesse les représentations de l'époque sur les rapports entre l'Occident et l'Orient. Ces lignes, demeurées apparemment inédites, apportent en effet un éclairage significatif sur le principe qui préside à la vie et à l’œuvre de JJR: l'équilibre harmonieux qu'il a voulu entretenir entre ses racines irréductiblement "orientales" et son statut pleinement assumé "d'indigène abreuvé de latinité".

Collection : Interférence [L']
Auteur : Rabearivelo, Jean-Joseph
Achevé le 1er juin 1929 – date de l’épilogue –, L’Interférence est resté inédit du vivant de JJR. La publication (Hatier, 1988) n’a eu lieu qu’à la suite de la commémoration du cinquantenaire de sa mort, lors d’un colloque organisé par l’Universite d’Antananarivo. Le comité d’organisation découvrait alors sa prose francophone dans les archives familiales. Précédant La Fille de Baholy et Une vie de chienne "en préparation", le roman participe d’un "polyptyque, Le Dépaysement imérinien" précisé dans l’épilogue.
Le roman relate l’histoire d’une famille malgache sur trois générations, depuis lerègne de Ranavalona Ire jusqu’aux débuts de la colonisation.
Formats de sortie

atom, dcmes-xml, json, omeka-xml, rss2