La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)

La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)


Bibliographie secondaire

AUBRY P.-V.

(1954) Monge le savant ami de Napoléon Bonaparte : 1746-1818, Paris: Gauthier-Villars.

BACZKO B.

(1996) « Démocratie rationnelle et enthousiasme révolutionnaire », Mélanges de l'Ecole française de Rome. Italie et Méditerranée T. 108, N°2., pp. 583-599

BADINTER É. et R.

(1990) Condorcet : un intellectuel en politique, 1743-1794, Paris, Le Livre de Poche.

BECQUET H.

(2005) « La fille de Louis XVI et l’opinion en 1795 : sensibilité et politique », Annales historiques de la Révolution française [En ligne], 341 | juillet-septembre 2005, mis en ligne le 15 septembre 2008. URL : http:// ahrf.revues.org/1620

BELHOSTE, B.

(1993) « L’enseignement des mathématiques dans les collèges oratoriens », Le collège de Riom et l’enseignement oratorien en France, ERHARD J., (dir), pp. 141-157.

(1994) « De l’école des ponts et chaussées à l’école centrale des travaux publics, nouveaux documents sur la fondation de l’ École polytechnique », Bulletin de la Société des Amis de la bibliothèque de l’ École polytechnique, N. 11, pp. 1-69.

(1997) «  Condorcet, les arts utiles et leur enseignement », A.-M. Chouillet et P. Crépel (éd.), Condorcet, homme des Lumières et de la Révolution, ENS Éditions Fontenay-Saint-Cloud, Fontenay-aux-Roses, 1997, pp. 121-136.

(2001) « Des sciences instituées aux sciences enseignées, ou comment prendre en compte l'activité didactique en histoire des sciences », Cahier d'histoire et philosophie des sciences Études sur l'histoire de l'enseignement des sciences physiques et naturelles, N. Hulin(dir.) Lyon, ENS Éditions, Vol. 49, pp. 19-30.

(2002) « Anatomie d’un concours », Histoire de l’éducation, 94 , pp. 141-175.

BENSAUDE-VINCENT B.

(1993) Lavoisier, Paris, Flammarion.

BENSAUDE-VINCENT B. et STENGERS I.

(1992) Histoire de la Chimie, Paris, La découverte, traduction grecque (ed. 1999) Ιστορια της Χημειας, Αθηνα, Τραυλος,.

BERCÉ Y.M.

(2011) Lorette aux XVIe et XVIIe siècles: Histoire du plus grand pèlerinage des Temps modernes, Paris, P.U.F.

BERTHAUD

(1907) « Introduction » à la Reproduction des 151 dessins des Comédies de Térence provenant du manuscrit latin 7899, Bibliothèque nationale, Département des manuscrits.

BERTHELOT M.

[1890] (1964), La Révolution chimique : Lavoisier, Paris, Librairie Scientifique et technique Albert Blanchard.

BERTRAND G.

(2008) Le grand tour revisité : Pour une archéologie du tourisme : le voyage des Français en Italie (milieu XVIIIe siècle - début XIXe siècle), Collection de l’École française de Rome.

BOISTEL G.

(2003) « Une loi de la marine discutée : la refonte des écoles de la Marine du 10 août 1791 dans la correspondance Gaspard Monge - Pierre Levêque », Chronique d’histoire maritime, n° 53, pp. 51-65

BOSSI

(1818) Guide des étrangers à Milan et dans les environs de cette ville, Milan, P. et G. Villardi.

BOUTRY P.

[1954] (2002) Souverain et pontife : Recherches prosopographiques sur la Curie romaine à l'âge de la Restauration (1814-1846), Rome, Coll. De l’École française de Rome.

BOYER C. B.

(1947) « Cartesian geometry from Fermat to Lacroix », Scripta Mathematica, vol. 13, pp. 134-152.

BRET, P.

(1991a) « Le Dépôt de la Guerre et la formation scientifique des ingénieurs-géographes militaires en France (1789-1830) », Annals of science, 48/2, pp. 113-157.

(1991b) « Un neveu de Monge, le baron Jean-Siméon Champy, 1778-1845, administrateur général des Poudres et salpêtres et inventeur », Revue de l'Institut Napoléon, n° 157, pp. 45-61.

(dir.) (1999) L’expédition d’Égypte une entreprise des Lumières 1798-1801, Actes de colloque, Paris,Tec and doc.

(2002) L'Etat, l'armée, la science. L'invention de la recherche publique en France (1763-1830), Rennes, P. U. de Rennes.

(2007) « Les biographes de Monge », Bulletin de la SABIX (41), pp. 39-44.

BROGLIN É.

(1993) « De Riom à Juilly : la différence et la hiérarchie ou logiques de filtrage ? », Le collège de Riom et l’enseignement oratorien en France au XVIIIe siècle, pp. 29-43.

BRUN A.

(1949) « Un collège d’Oratoriens au XVIIIe siècle. », Revue d’histoire de l’Église de France, année 1949, Volume 35, Numéro 126, pp. 207-219, p. 210.

CANDELA G.

(2000) L’armée d’Italie ; Nice 1792-1796, Nice, Serre éditeur.

CANGUILHEM G.

[1977] (2009), Idéologie et rationalité dans l’histoire des sciences de la vie « Une idéologie médicale exemplaire : le système de Brown », Paris, Vrin, pp. 57-67.

CARDINALI S.

(1995), « Lettres d'Italie, La libération du patrimoine artistique : Monge et la Campagne d'Italie », Mezza voce, Paris-Rome, service culturel de l'Ambassade de France en Italie, N°3-4, décembre 1995 p. 40.

CARTAN E.

(1948) « Gaspard Monge, Sa vie, Son œuvre », Conférence faite au Palais de la Découverte le 15 janvier 1945, Université de Paris, Paris.

CHABOT H.

(2006) « La physique dans l’Encyclopédie méthodique, entre sciences naturelles et sciences mathématiques », L'Encyclopédie méthodique (1782-1832), des Lumières au positivisme, BLANKAERT C. et PORRET M. (éd.), pp. 467-492.

CHAPPEY J.-L.

(2003) « Pierre-Louis Roederer et la presse sous le Directoire et le Consulat : l'opinion publique et les enjeux d'une politique éditoriale », Annales historiques de la Révolution française. N°334, pp. 1-21.

CHEYNET P.-D. et DEBIDOUR A.(éd.)

(2002), Les procès-verbaux du Directoire exécutif, an V-an VIII. Paris, Centre historique des Archives nationales.

COSTABEL P.

(1986) « L’Oratoire de France et ses collèges », L’enseignement classique au XVIIIe siècle, Paris: Hermann, pp. 66-100.

COURCELLE P.

(1939) « La tradition antique dans les miniatures inédites d'un Virgile de Naples », Mélanges d'archéologie et d'histoire T. 56. pp. 249-279.

DE LAUNAY L.

(1933) Un grand Français, Monge fondateur de l'École polytechnique, Paris, P. Roger.

DHOMBRES J. (dir.)

(1992) L’École normale de l’an III. Vol. 1, Leçons de Mathématiques. Laplace-Lagrange-Monge, Paris, Éditions Rue d’Ulm. Nouvelle édition [en ligne]. Paris : Éditions Rue d’Ulm, 1992 (généré le 03 juin 2014). Disponible sur Internet : <http://books.openedition.org/editionsulm/442>. ISBN : 9782821829749.

(2012) Pierre-Simon de Laplace (1749-1827) Le parcours d’un savant, Paris, Hermann et Observatoire de Paris.

DHOMBRES J.

(2000) « Quelle fut la part du « National » dans le bilan post-révolutionnaire de la mathématisation des Lumières en Europe ? », Annales historiques de la Révolution française, N°2, pp. 5-20.

DHOMBRES N. et J.

(1989) Naissance d'un nouveau pouvoir: sciences et savants en France 1793-1824, Paris, Payot.

(1997) Lazare Carnot, Fayard, Paris.

DHOMBRES J. et ROBERT J.-B.

(1998) Fourier, créateur de la physique mathématique, Paris, Belin.

D'OCAGNE, M.

[1930] (1938) Hommes et choses de sciences. Paris: Vuibert.

DORIGNY M.

(1989) « Daunou, Pierre-François », D.H.R.F.

DUYKER E.

(2003) Citizen Labillardière: A Naturalist’s Life in Revolution and Exploration (1755—1834), Miegunyah/Melbourne, University Press.

DUPOND M.

(2014) “ The triangular relationship between science, politics and culture determined by the idea of progress and implemented through the Expedition to Egypt (1798-1799) ” in KATSIAMPOURA G. (2014), Scientific cosmopolitalism and local cultures ; Religions, ideologies, societies, Proceedings of 5th International conférence of the European society for the History of science, nov. 2012, Athens, N.H.R.F., pp. 409-417.

ELOY

(1755) Dictionnaire historique de la médecine, Liège et Francfort, Bassonpierre.

FRIJHOFF W. et JULIA D.

(1979) « Les Oratoriens de France sous l’Ancien Régime. Premiers résultats d’une enquête », Revue d’histoire de l’Église de France, Tome 65, N°175, pp. 225-265.

(1980) « Le recrutement d'une congrégation enseignante et ses mutations à l'époque moderne: l'Oratoire de France », Réflexions historiques 7, pp. 443-458,

(1993) « Les Oratoriens et l’espace éducatif français », Le collège de Riom et l’enseignement oratorien au XVIIIe siècle », pp. 11-27, Paris, C.N.R.S. et Oxford, Voltaire foundation.

FOURCY A.

(1828) Histoire de l’École polytechnique, Paris.

[1828] (1987) Histoire de l’École polytechnique, J. Dhombres (ed.), Paris, éditions de l’École polytechnique, Paris, Belin

GODECHOT J.

(1941) Les commissaires aux armées sous le Directoire, Paris, P.U.F.

GOLINSKI J.

(1992) Science as Public Culture: Chemistry and Enlightenment in Britain, 1760-1820, Cambridge Univ. Press.

GRANGER, G.-G.

(1956) La mathématique sociale du marquis de Condorcet Paris: P.U.F.

GRAU H.

(2000) « L’enseignement des sciences physiques fut-il révolutionnaire ? La physique expérimentale à Nantes, du collège oratorien à l’école centrale », Annales historiques de la Révolution française, n°320, pp. 149-158.

GRISON E.

(1991) « Les premières attaques contre l’École polytechnique (1796-1799), Bulletin de la SABIX, n°8. [en ligne consulté le 27 septembre 2012] http://www.sabix.org/bulletin/b8/prieur.html.

(2000) « Gaspard Monge », Bulletin de la SABIX, n°23. [en ligne consulté le 27 septembre 2012] http://www.sabix.org/bulletin/b23/monge.html.

(2000) « Les hommes à l’origine de l’École polytechnique », Bulletin de la SABIX, n°23, Avril 2000 [en ligne consulté le 27 septembre 2012] http://www.sabix.org/bulletin/b23/introduction.html.

(2000) « Monge et Berthollet, pères-fondateurs de l’École polytechnique », Bulletin de la SABIX, n°24, Août 2000, pp. 13-20.

GUYTON L.B.

(1802) « Notice biographique sur Charles Gardeur-Lebrun, inspecteur des études à l'École polytechnique », J.E.P., t. 4, cahier 11, p. 355-357.

HAMOU Ph.

(2001)  La mutation du visible : Microscopes et télescopes en Angleterre de Bacon à Hooke, Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, vol. 2, p. 26.

HARTMANN P.

(2002) « La Réception de Paméla en France : les anti-Paméla de Vollaret et Mauvillon », Revue d’histoire littéraire de la France, Paris, P.U.F., Vol. 102, pp. 45-56.

HERZSTEIN R.

(2009) « Les pères jésuites et les Maronites du Mont Liban : l’Université Saint-Joseph de Beyrouth », Histoire, monde et cultures religieuses 2009/1 (n°9), pp. 149-175.

HITZEL F.

(1999) « La France et la modernisation de l’empire ottoman à la fin du XVIIIe siècle », Bret. P. (dir.)

IAFELICE M.

(1998) Barbets ! Les résistances à la domination française dans le pays niçois (1792-1814), Nice, Serre éditeur

ISRAEL G.

(1998) « Des Regulae à la Géométrie », Revue d'histoire des sciences, Tome 51, n°2-3. pp. 183-236,

JESSENNE J.-P.

[1993] (2002) Histoire de la France : Révolution et Empire 1783-1815, Paris, Hachette.

JULIA D.

(1989) « Institut national », D.H.R.F.

(1990) « Gaspard Monge, examinateur », Histoire de l'éducation, n°46, Travaux d'élèves. Pour une histoire des performances scolaires et de leur evaluation, pp. 111-133.

JULLIEN V.

(1996) Descartes La géométrie de 1637, Paris: P.U.F.

KANT I.

[1783-1798] (1991) Vers la paix perpétuelle, Que signifie s’orienter dans la pensée ? Qu’est-ce que les Lumières ? et autres textes, trad.et ed. Poirier J.F. et Proust F., Proust F., Paris, Flammarion

LADRIÈRE J.

(2006) art. « probabilité », D.H.P.S., Paris, P. U. F.

LAMY D.

(2005) « Le savoir botanique par les herbiers : une permanence du travail de cabinet », communication lors du Colloque Voyage en Botanique, Besançon.

LANGINS J.

(1989) « Histoire de la vie et des fureurs de François Peyrard bibliothécaire de l’École polytechnique de 1795 à 1804 et traducteur renommé d’Euclide et d’Archimède », Bulletin de la SABIX, n°3. http://www.sabix.org/bulletin/sabixb3.htm consulté le 27 01 2012.

LAURENS H.

(1989) L’expédition d’Égypte 1798-1801, Paris, Armand Colin.

LAURENTIN  J.

(2000a) « Fidélités et reconstructions. L’exemple de l’École géométrique française de Gaspard Monge (1771‐1816) », thèse sous la direction de J. DHOMBRES, E.H.E.S.S., t. 1, p. 21.

(2000b) « Tuer le père un exemple d'approche psycho-sociologique de la filiation mathématique de Gaspard Monge. Annales historiques de la Révolution française (320), pp. 183-196.

(2007) « Regards sur l’école de Monge », Un savant en son temps : Gaspard Monge, Bulletin de la SABIX, 41, pp. 60-80.

LECOURT D.

(1996) Prométhée, Faust, Frankenstein, Fondements imaginaires de l’éthique, Paris, Le livre de Poche, pp. 65-66.

[1999] (2006) « progrès », D.H.P.S., Paris, P.U.F.

LENTZ T.

(1994) « La presse républicaine modérée sous la Convention thermidorienne et le Directoire : Pierre-Louis Roederer, animateur et propriétaire du Journal de Paris  et du Journal d’économie publique », Revue historique, CCXCII/2, pp. 297-313.

LUBLINER-MATTATIA S.

(2007) « Monge et les objets d’art d’Italie », Un savant en son temps : Gaspard Monge, Bulletin de la SABIX (41), pp. 92-109.

MAINDRON E.

(1889) Le Champ-de-Mars – 1751-1889, Paris, Danel

MASSON F.

(1882) Les Diplomates de la Révolution : Hugou de Bassville à Rome, Bernadette à Vienne, Paris, Charavay.

MONNIER J.

(1989) « Pache Jean-Nicolas », D. H. R.F., Paris, P.U.F.

MONTÈGRE G.

(2011) « Science et archéologie au siècle des Lumières : Pompéi et la vision de l’antique dans les Éphémérides du naturaliste François de Paule Latapie » in Royo M. et Denoyelle M. (éd.), Du voyage savant aux territoires de l'archéologie, Paris, De Boccard, pp. 127-148.

MORUS I. R.

(2006) « Seeing and Believing Science », Isis, 97, pp. 101–110.

MULLIÉ

(1851) Biographie des célébrités militaires des armées de terre et de mer de 1789 à 1850, T. 1.

ORTEGA M.L.

(1999) « La régénération de l’Égypte :  le discours confronté au terrain », in BRET P. (dir.) (1999), pp. 93-101

PARROCHIA D.

(2010) « La notion de classification chez Auguste Comte et l’idée d’une théorie générale des classifications »,  article publié sur le site www.augustecomte.org.

PEIFFER J.

(1997) « Entretien avec R. Taton », Birkhäuser Verlag, Basel, pp. 65-89, p. 86.

(2005) «  Le « Traité de Géométrie » de Varignon et l’apprentissage mathématique du jeune d’Alembert », La formation de d’Alembert, Recherches sur Diderot et sur l’Encyclopédie, N° 38, pp. 125-150.

PEPE L.

(1996) « Gaspard Monge in Italia : la formazione e i primilavori dell’Instituto nazionale della Republica romana », Bolletino della Scienze Matematiche, Vol. XVI, fasc. 1, Ferrare

(1996) « Condorcet et l'Italie : la vie de Voltaire et les éloges d'Euler et de D'Alembert », Mélanges de l'Ecole française de Rome. Italie et Méditerranée T. 108, N°2. 1996. pp. 533-545.

PEPE L. et CARDINALI S.

(1993) Dall’Italia (1796-1798), Palermo, Sellerio.

PERTUÉ M.

(1989) Art. « Conseil exécutif provisoire», Dictionnaire historique de la Révolution française, Paris, P.U.F.

POMMIER E.

(1989) « La Révolution et le destin des œuvres d’art », introduction à QUATREMÈRE DE QUINCY A. C. 1ère éd. [1796] (1989), Lettres sur les déplacements des Monuments de l’Art de l’Italie, Paris, Macula.

(1991) L’art de la Liberté Doctrines et débats de la Révolution française, «  Une politique des arts » coll. Bibliothèques des Histoires, Paris, Edition Gallimard.

PONS A.

(1988) « Introduction »  in CONDORCET [1795] (1988), Esquisse d’un tableau historique des progrès de l’esprit humain, Paris, Flammarion, pp 18-74.

RABBE A. ET SAINTE-PREUVE A.

(1836) Biographie universelle et portative des Contemporains : ou Dictionnaire historique des hommes vivants et des hommes morts, depuis 1788 jusqu’à nos jours [1828].

RAVAILHE F.

(1849) Éloge de Gaspard Monge, Beaune, Blondeau-Dejussieu.

RAYMOND A.

(1999) « Les Égyptiens et les Lumières pendant l’expédition française », in BRET P. (dir.) (1999), pp. 103-118.

REYNARD. F.

(1880) « Préface », Roland furieux

RICHARDT A.

(2007) La vérité sur l’Affaire Galilée, Paris, F.X. De Guibert.

ROMMEVAUX S., DJEBBAR A. et VITRAC B.

(2001) « Remarques sur l’Histoire du Texte des Éléments d’Euclide », Arch. Hist. Exact Sci., 55, pp. 221-295, Springer,

SADOUN-GOUPIL M.

(1977) Le chimiste Claude-Louis Berthollet 1748-1822, sa vie son œuvre, Paris, Vrin.

SAKAROVITCH J.

(1998) Épures d'Architecture: de la coupe des pierres à la Géométrie Descriptive XVIe - XIXe, Basel: Birkhäuser.

SAINT GUILHEM R.

[1985] (2007) « Le voyage aux Pyrénées en 1774 d’un future ministre de la Convention, Lettres inédites de Monge », Bulletin de la SABIX (41), pp. 87-91.

SERGESCU P.

(1947a) « La vie et l’œuvre de Gaspard Monge » Extrait du n°54 de la Revue Sciences, Paris, pp. 288-310.

(1947b) « Le bicentenaire de Gaspard Monge », Revue d’histoire des sciences et de leurs applications, Vol. 1, N°1-2, pp. 162-170.

(1951) « La contribution de Condorcet à l’Encyclopédie », Revue d’histoire des sciences et de leurs applications, année 1951, vol. 4, N°3, pp. 233-237.

SMITH D.E.

(1932) « Gaspard Monge politician », Scripta mathematica, n°1, pp. 107-122.

TABET X.

(1997) « Venise, mai 1797 : la révolution introuvable » in Fontana A. et Saro G. (éd.), Venise 1297-1797. La république des castors, ENS éditions, Fontenay-Saint-Cloud, 1997, pp. 130-148.

TAILLEMITE E.

(2007) « Monge et la Marine » Bulletin de la SABIX, n°41 Un savant en son temps : Gaspard Monge (1746-1818), pp. 129-139.

TANNERY P.

(1891) « Gaspard MONGE », La grande encyclopédie : inventaire raisonnée des sciences, des lettres et des arts par une société de savants et de gens de lettres, M. Berthelot, H. Derembourg, A. Giry,  Glasson, L. Hahn, C.-A. Laisant, et al.. (Éd.), Paris: H. Lamirault puis [puis] Société anonyme de "La Grande encyclopédie",  Vol. 24, t. 24, Paris, p. 63.

TATON, R.

(1947) « Une correspondance inédite de Monge », La Revue scientifique, 1er et 15 oct. 1947, pp. 963-989.

(1948a) « À propos d’une correspondance inédite de Monge », Compte-rendu de l’Académie des Sciences, t. 226, pp. 36-37, 5 janvier 1948.

(1948b) « Une lettre inédite de Monge sur la situation en France en 1791 après la fuite du roi », Revue histoire des sciences, I, pp. 358-359.

(1949) « La préhistoire de la géométrie moderne»,  Revues d’histoire des sciences et de leurs applications, Tome 2, n°3. pp. 197-224, pp. 207-208.

(1950a) « Un texte inédit de Monge: Réflexions sur les équations aux différences partielles », Osiris, t. IX, pp. 46-61.

(1950b), Gaspard Monge, Supplément à la Revue de Mathématiques élémentaires, n°9, Verlag Birkhäuser, Basel,  p. 7.

(1951) L’œuvre scientifique de Monge, Paris, P.U.F.

(1951) L’œuvre scientifique de Desargues, Paris, P.U.F.

(1952) « Quelques précisions sur le chimiste Clouet et deux de ses homonymes », Revue d'histoire des sciences et de leurs applications, Tome 5 n°4. pp. 359-367.

(1954) « Histoire de la Géométrie descriptive », Conférence faite au Palais de la Découverte en 1954, Paris, Université de Paris,

(1966) « La première note mathématique de Gaspard Monge (juin 1769) », Revue d’histoire des sciences et de leurs applications, Vol. 19, N°19-2, pp. 143-149.

(1981) “Gaspard Monge”, Dictionary scientific biography. S. B., pp. 469-478. "Monge, Gaspard." Complete Dictionary of Scientific Biography. 2008. Retrieved February 13, 2012 from Encyclopedia.com: http://www.encyclopedia.com/doc/1G2-2830903025.html.

(1988) « Le départ de Lagrange de Berlin et son installation à Paris en 1787 », Revue d‘histoire des sciences, Tome 41 n°1, pp. 39-74.

(1992) « L’œuvre de Gaspard Monge en chimie, sa collaboration et ses relations avec Lavoisier », Lavoisier et la révolution chimique (Goupil M. dir.), Palaiseau, SABIX, École polytechnique, pp. 55-90.

TUETEY J. (éd.)

(1912) Procès Verbaux de la Commission temporaire des arts, Paris, Imprimerie nationale.

TULARD J.

(2005) Les Thermidoriens, Paris, Fayard.

VILLIERS DU TERRAGE

(1901) Les aérostiers militaires en Égypte : Campagne de Bonaparte, 1798-1801, Paris, Camproger.

WELLS G.

(1925) Esquisse d’une histoire universelle, Paris, Payot


 

Sitographie

(1863) Nouvelle biographie générale depuis les temps les plus reculés jusqu’à nos jours, T. 37, ed. Murray Nicolini, dir. Dr Hoefer, Paris, Firmin Didot frères.

(1991) « Chronologie des premières années de l'Ecole polytechnique (1794 - 1799) », Bulletin de la Sabix [En ligne], 8 | 1991, mis en ligne le 09 mai 2011, consulté le 03 juin 2012. URL : http://sabix.revues.org/594.

(1994) « Procès verbaux des Séances du Conseil de l'Ecole polytechnique de l'an III (1794) à l'an VII (1799) », Transcription des registres par E.L. Dooley (Virginia Military Institut - U.S.A.)  Recension par E. Grison, Ecole polytechnique, Bulletin de la SABIX (12).

(2006) Gardes, conservateurs et directeurs du département des Manuscrits de 1720 à 2006, Paris, B.N.F.

http://encyclopedie.uchicago.edu/

http://dalembert.academie-sciences.fr/

http://www.napoleon.org:81/fr/home.asp

Dictionnaire des Parlementaires : Première partie de 1789 à 1889 ;

http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/biographies/1789-1889/ 

 

Voir aussi la Bibliographie primaire

Retour à la Bibliographie


Navigation

L’édition de la correspondance de Gaspard Monge en quelques dates - Gaspard Monge (1746-1818) en quelques dates : La mélancolie de Monge

Édition de correspondance et enjeux biographiques :
Les motifs de l'action publique des savants - Interroger ensemble l’engagement révolutionnaire et la pratique scientifique du géomètre - L’idée de progrès : coordination de la pratique scientifique et de l’action publique - L'idée de progrès : un instrument de réforme de la pratique scientifique - L’idée de progrès : ses postures scientifiques et ses deux procédures - Les différentes réceptions de l’application cartésienne, les différences entre les œuvres des mathématiciens - L’idée de progrès : outil de réforme des rapports entre domaines mathématiques, entre mathématiques et techniques

Le corpus Taton 1795-1799 : l'engagement public et révolutionnaire - Panorama chronologique des ouvrages historiques consacrés au géomètre

Des principes d'édition aux principes d'éditorialisation :
Transcription en milieu numérique : zéro, une ou plusieurs transcriptions ? - Principes de transcription - Principes d'annotation appliqués pour l'édition papier - Principes d'annotation

Bibliographie - Inventaires de fonds d'archives

Mots-clés - Actualités du projet - Accès à la correspondance