La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)

La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)


La mélancolie de Monge

Après son exclusion de l’Institut national et de l’École polytechnique, Monge sombre dans d’épaisses ténèbres. « Accablé par la maladie et le désespoir »[1], il est « profondément affaibli ».[2] Il meurt le 28 juillet 1818.

Arago décrit la maladie de Monge et les tentatives faites par ses proches pour tenter de le faire réagir dans un récit à l’émotion retenue par une tonalité médicale. « Il était naturel que ce souvenir académique suggérât aux amis de Monge la pensée d’une expérience analogue, et qu’ils espérassent s’éclairer ainsi sur la véritable nature des affections encéphaliques dont l’illustre géomètre ressentait si déplorablement les effets. D’une voix unanime on convint que rien au monde, dans le vaste champ de la science  ou de la politique, ne conduirait à un résultat plus décisif que l’hymne patriotique de La MarseillaiseLa Marseillaiselaissa Monge complètement impassible[…]. De ce moment la maladie fut jugée incurable ; la famille, les amis de notre confrère n’eurent plus d’autres perspectives qu’une douloureuse résignation.» [3]. Avec ce récit, Arago établit une hiérarchie dans les intérêts de Monge qui s’accorde avec l’idée d’une substitution du scientifique au profit du politique.
 
La mélancolie de Monge est aussi citée dans un « Mémoire sur les effets consécutifs des plaies de tête et des opérations pratiquées à ses différentes parties » présenté par Larrey et lu à l’Académie des sciences en avril 1834. Monge n’a ni été opéré, ni eu de traumatismes crâniens mais selon l’auteur l’autopsie de son corps montre que sa mélancolie et son ennui déterminent des lésions semblables. Le cas de Monge n’est pas isolé, Fourcroy est aussi mentionné. L’académicien en profite pour souligner que la mort de Monge est causée par son exclusion des institutions scientifiques et non par la chute de Napoléon comme chez Arago. Il lui rend ainsi toute sa dimension scientifique. Il faut aussi souligner que la mort même de Monge prend une dimension scientifique et que sa famille ne semble pas avoir opposé de résistance à une autopsie du corps. « Chez le célèbre Fourcroy, mort prématurément des effets d’un profond chagrin et d’une mélancolie évidente, on a observé, à l’ouverture de son corps, des phénomènes analogues. Chez notre illustre compagnon d’Égypte et honorable ami, Gaspard Monge, dont la mort fut précédée d’une mélancolie noire et d’un ennui insupportable, les artères cérébrales furent trouvées ossifiées. Ce respectable vieillard, qui m’avait honoré de sa visite peu de jours avant l’invasion de la maladie qui le fit périr, versait des larmes de tristesse et de regret d’avoir été privé de ses principaux amis. Il avait été surtout très sensible à son exclusion de l’Institut. » [4]

Notes

[1] ARAGO F. [1853] (1965), pp. 154-155.

[2] TATON R. (1951), p. 48.

[3] AUBRY P.V. (1954), p. 329.

[4] LAREY (1838), « Mémoire sur les effets consécutifs des plaies de tête et des opérations pratiquées à ses différentes parties », Mémoires de l’Académie royale des sciences de l’Institut de France, T. XIV. Paris, Firmin Didot, p. 232


Navigation

L’édition de la correspondance de Gaspard Monge en quelques dates : La mélancolie de Monge

Édition de correspondance et enjeux biographiques :
Les motifs de l'action publique des savants - Interroger ensemble l’engagement révolutionnaire et la pratique scientifique du géomètre - L’idée de progrès : coordination de la pratique scientifique et de l’action publique - L'idée de progrès : un instrument de réforme de la pratique scientifique - L’idée de progrès : ses postures scientifiques et ses deux procédures - Les différentes réceptions de l’application cartésienne, les différences entre les œuvres des mathématiciens - L’idée de progrès : outil de réforme des rapports entre domaines mathématiques, entre mathématiques et techniques

Le corpus Taton 1795-1799 : l'engagement public et révolutionnaire - Panorama chronologique des ouvrages historiques consacrés au géomètre

Des principes d'édition aux principes d'éditorialisation :
Transcription en milieu numérique : zéro, une ou plusieurs transcriptions ?Principes de transcription - Principes d'annotation appliqués pour l'édition papier - Principes d'annotation

 

Bibliographie - Inventaires de fonds d'archives

Mots-clés - Actualités du projet - Accès à la correspondance