CARTOMAC : Archives littéraires d'Afrique et de la Caraïbe

CARTOMAC : Archives littéraires d'Afrique et de la Caraïbe


Votre recherche dans le corpus : 4 résultats dans 98 notices du site.
Mot(s)-clef(s) recherché(s) : photo

Auteur : Hampâté Bâ, Amadou
hampâté bâ.jpg
Fonds Hampâté Bâ conservé et classé par son exécutrice testamentaire, Hélène Heckmann, jusqu'à son décès en 2001.

Auteur : Hampâté Bâ, Amadou
hampâté bâ.jpg
Archives de l'écrivain, conservées chez lui jusqu'à son décès en 1991 à Abidjan.

Collection : Camus, Albert
Auteur : Camus, Albert
fairevivreunfonds-animerunlieu.pdf
Le 14 avril 2000, Catherine Camus, fille d'Albert Camus et Jean-François Picheral Sénateur Maire de la ville d'Aix-en-Provence signent une convention de dépôt. La bibliothèque Méjanes, installée au cœur de la Cité du livre, accueille en juin de la même année 1200 imprimés et 150 cartons d’archives. Ces documents permettent, depuis les notes de cours de l'université d'Alger et les premiers articles parus dans la revue Sud au début des années trente, de cheminer dans cette œuvre jusqu'à son terme (en 1960) avec la copie du manuscrit inachevé du "Premier homme".

Auteur : Rabearivelo, Jean-Joseph
rabearivelo.jpg

Le fonds Rabearivelo a été déposé en aôut 2008 dans un coffre de la médiathèque de l'Institut français d'Antananarivo, sur demande de la famille.

Nous ne reprendrons pas ici l’histoire circonstanciée de toute notre entreprise de sauvegarde du fonds telle que nous l’avons développée à l’orée du tome I des Oeuvres cpomplètes de Rabearivelo (CNRS Editions, 2010-2012).

Nous nous contenterons de la compléter en soulignant comment la découverte de la seconde Malle de documents, en février 2010, nous a contraints à revoir nos plans, élaborés dès la fin 2008. En effet, puisque notre travail a été dès l’origine placé dans une perspective génétique, l’apparition inopineée de nouvelles séries de manuscrits, souvent plus anciennes que celles dont nous disposions déjà, nous a forcés à reprendre des dossiers déjà bien établis et a compliqué notre approche. Toutefois, du point de vue scientifique, cette nouvelle manne fut une aubaine, car elle nous permit de conférer plus de profondeur chronologique à notre vision et de mieux comprendre l’évolution de l’écriture créatrice de JJR tout comme l’organisation qu’il souhaita donner à ses recueils. Ce fut surtout le cas pour des ensembles complexes comme Chants pour Abéone et Vers dorés, l’un destiné à évoluer dans le temps jusqu’à son édition en 1936, l’autre quasiment laissé en plan en 1931 et dont il fallait reconstituer la structure. 

Formats de sortie

atom, dcmes-xml, json, omeka-xml, rss2