EMAN

EMAN (Édition de Manuscrits et d'Archives Numériques)


Archives Marguerite Audoux


Auteur : Garreau, Bernard-Marie

Notice: Undefined variable: collection_link in /data/www/Omeka/EMAN/plugins/UiTemplates/views/public/eman/items-show.php on line 22

Présentation du projet

Titre complet : Correspondance alducienne
Description du projet :
L'objectif de l'édition numérique de la correspondance croisée de Marguerite Audoux est bien sûr, avant tout, de mettre à disposition un ensemble en grande partie inédit pour les chercheuses et les chercheurs, en particulier celles et ceux qui travailleraient sur la vie et/ou l'œuvre de la romancière, ou plus généralement sur les écrivains, artistes, intellectuels et mouvements qui lui sont liés. On pense en particulier au peu connu Groupe de Carnetin, dont elle faisait partie.
La correspondance alducienne, en effet, est un outil critique qui permet d'éclairer la vie et l'œuvre, et de les enrichir, notamment ici en ce qui concerne les réalités extérieures (univers éditorial et littéraire de l'époque, réceptions, contexte de la guerre 14-18...) et l'univers intérieur et intime (écriture du quotidien, de la maladie, dolorisme…). L'étude du corpus ouvre en outre un horizon critique sur une étude stylistique comparée de l'œuvre et de la matière épistolaire, ... Lire la suite
Présentation scientifique du corpus :
L'édition numérique de la correspondance croisée de Marguerite Audoux s'insère dans un ensemble plus vaste réuni sous le titre "Archives Audoux" [celui-ci comprend notamment des documents iconographiques (photos, dessins…), le scan des lettres manuscrites et typographiées, la reproduction d'articles de la romancière, de brouillons, d'articles critiques, de la biographie écrite par Bernard-Marie Garreau, plus généralement de l'ensemble des documents propres à fournir un éclairage sur un auteur qu'il reste à réhabiliter].
Cette correspondance se partage en deux grands pans distincts :
- d'une part celle avec les écrivains, les intellectuels et les artistes ;
- d'autre part la correspondance familiale et familière.
Le premier de ces deux sous-ensembles a déjà été traité dans le cadre d'une HDR soutenue à l'UBO (Brest) fin 2006, qui présentait le corpus annoté et un paratexte critique. L'édition numérique reprend évidemment ce premier travail, enrichi ici de ... Lire la suite
Présentation du corpus :
La partie concernant la correspondance avec les écrivains, les intellectuels et les artistes comprend 330 lettres de Marguerite Audoux et 115 qui lui sont adressées.
La correspondance familiale et familière, en cours de recensement, approche le même nombre.
Il sera ajouté à ce corpus un certain nombre de lettres entre les proches de la romancière où il est fait plus ou moins directement allusion à elle.
L'ensemble de ce corpus épistolaire, par définition toujours provisoire, devrait ainsi tourner autour d'un millier de lettres, non compris un nombre important de dédicaces qui figureront également dans cette partie des Archives Audoux.
En ce qui regarde les fonds (pour l'inédit), le principal est le fonds d'Aubuisson, chez Bernard-Marie Garreau, qui contient les lettres qui  lui ont été confiées par les arrière-petits-neveux et arrière-petite-nièce, Philippe, Roger et Geneviève d'Aubuisson. La correspondance familiale et familière provient essentiellement de ce fonds. ... Lire la suite
Principes éditoriaux :
Pour l’établissement du texte des lettres, nous nous sommes soumis à la double exigence de fidélité au manuscrit et de lisibilité. Cela en particulier pour Marguerite Audoux qui commet un certain nombre d’erreurs. En ce qui concerne le style, corriger une phrase eût contrevenu au premier principe de respect du document. Nous avons donc usé, mais non abusé, de [sic] et de [resic]. Pour tel rédacteur étranger, nous avons pu laisser certaines erreurs ou maladresses linguistiques, dans le dessein de maintenir l’aspect premier de la lettre, mais aussi dans l’unique mesure où le sens demeurait perceptible. Nous avons systématiquement corrigé les fautes d’orthographe, et n’avons rétabli, supprimé ou modifié la ponctuation que lorsque la version du manuscrit créait confusion ou non‑sens. Nous avons, à chaque fois que ces renseignements étaient en notre possession, fourni à la suite du texte de la lettre sa source, ainsi qu’un descriptif, le plus complet ... Lire la suite
Informations complémentaires : Pour une présentation de l'édition numérique d'une lettre de Marguerite Audoux ainsi qu'une notice d'un correspondant, voir la présentation synthétique du projet dans l'exposition virtuelle consacrée à EMAN.

 

Informations générales

Auteur(s) traité(s) par le corpus : La correspondance croisée donne à lire majoritairement les lettres de Marguerite Audoux mais également celles de ses correspondants, dont Charles-Louis Philippe, Alain-Fournier, André Gide, Valery Larbaud, Romain Rolland...
Le site comprendra également des échanges de lettres entre des épistoliers qui évoquent Marguerite Audoux.
Contexte géographique :
  • Allemagne
  • Amérique
  • France
Langue(s) présente(s) dans le corpus : Français

Typologie du corpus

Volumétrie : 1000 lettres rédigées entre 1904 et 1937.
Supports : Document textuel, manuscrit et tapuscrit.
Transcriptions : L'objectif du projet Archives Audoux est de proposer une transcription semi-diplomatique de l'intégralité des lettres conservées.
Les textes transcrits comprennent des notes qui indiquent les ajouts, suppressions, ratures, etc.
Notice créée par Bernard-Marie Garreau Notice créée le 28/03/2019 Dernière modification le 30/04/2020