CORREZ

CORREZ - Édition des lettres internationales adressées à Émile Zola


Votre recherche dans le corpus : 1 résultat dans 2469 notices du site.
Mot(s)-clef(s) recherché(s) : Valeriano Hernandez Herraz

Auteur : Obando, Guillermo
COS Obando 1898_12_05-01.jpg
Le destinateur informe Zola que dans ce pays de l’Amérique Centrale «il y a des jeunes enthousiastes de [ses] livres». Le destinateur a pris connaissance du nom de Zola et du naturalisme grâce aux cours de Valeriano Hernandez Herraz, qui a fondé et qui a été enseignant à l’Instituto Nacional de segunda Enseñanza. Il regrette d’avoir lu les romans de Zola en espagnol et se réfère à des «malíssimas traducciones españolas», car le traducteur a déformé des chapitres et des morceaux du texte. Les œuvres de Zola ont commencé à être étudiées et lues par les étudiants centre-américains depuis 1880. Dans ce moment-là, le nom de Zola, bien répandu par la presse, était soit rejeté soit admiré en tant que chef de l’école de l’avenir. À la fin, il lui demande un portrait.
Formats de sortie

atom, dcmes-xml, json, omeka-xml, rss2