CORREZ

CORREZ - Édition des lettres internationales adressées à Émile Zola


Lettre de C. Mayo à Emile Zola datée du 1 août 1902
Auteur(s) : Mayo, C.
Collection : USA (Lettres en français à Émile Zola) - Voir les autres notices de cette collection

Transcription

Texte de la lettreChicago, Ill., Août, 1902,

M. Emile Zola

Mon cher maître,

Permettez-moi de vous remercier de tout le plaisir intellectuel que m'ont donné vos œuvres.
J'ai acheté un à un tous vos "bouquins" comme vous les appelez dans L'Œuvre, où il me semble que vous nous donnez des bouts d'autobiographie sous le nom de Sandoz. Seulement le public ne comprend pas assez la concatruation (sic) des 20 livres des Rougon-Macquart, et il me semble que des préfaces analytiques aideraient beaucoup à comprendre les cadres. Même moi, un intellectuel de premier rang n'en ai rien compris jusqu'à Dr Pascal qui était un des derniers que j'ai acheté.
Oh ! Comme il nous faudrait un Zola ! L'hypocrisie orthodoxe protestante, les dimanches copiés d'après les anciens samedis des juifs, la perversion de toute raison dans nos lois chrétiennes, la froideur stupide, brutale de nos femmes, l'ignorance profonde sous un vernis très superficiel de lecture de journaux quotidiens, aussi fades que la population ! Vous savez sans doute que notre censeur a mis votre "Fécondité" sur l'index de livres obscènes, un livre que je donnerai (sic) à ma fille de 20 ans si j'en avais, le livre le plus moral que je connais, en matières sexuelles ! Si la location géographique de l'Amérique du Nord ne la protégeait pas, elle finirait rapidement par être l'esclave des races les plus vigoureuses, plus fécondes, moins chrétiennes ou synonyme hypocritiques (sic). Les richesses naturelles incroyables du pays, avec une étendue de l'Europe entière où ne vivent que 70 millions (sic) sont toujours confondues avec de l'énergie et d'esprit progressif. On propose ici même des impôts religieux, c'est à dire de relever les impôts additionels (sic) sur tous les produits du pays qui n'observent pas ce mensonge énorme le "Sabbath chrétien".
Le sauvetage du monde ne viendra jamais des pays anglais. Ils sauveront le monde duront leur époque, mais à la fin, je m'imagine que les Japonais et les Chinois enfin délivrés de la stupidité de leur vénération excessive pour des ancêtres, sans l'incubus du chrétienism (sic) et de la relgion bête d'un Jehovah; nous vengeront de toute despotie (sic) chrétienne et rendront le monde au gouvernement d'une humanité logique, libérale, tolérante, diversifiée et heureuse. Leur système d'idées sur la femme, la famille, les plaisirs, les raisonnements, les dieux est certainement supérieur à celui des chrétiens. Moi je regarde le "péril jaune" de l'empereur excentrique une chose très désirable.
Depuis la guerre de 1898 les États-Unis ont fait beaucoup de regret aux nations de l'Europe d'avoir autrefois traité les peuples conquis avec faut de magnanimité (sic). La France en 1859 aurait pu demander au moins 5 milliards à l'Autriche baincue, la Prusse en 1864 aurait pu obtenir du petit Danemark toutes ses possessions excepté Zeelande, même en 1871 si l'Allemagne avait dépouillé la France de la moitié de ses colonies, de 15 milliards en argent etc., ils n'auraient pas agi en proportion plus sévèrement que les États-Unis qui sous prétexte assez honnête chez beaucoup de citoyens de la délivrance de la Cube ont réduit l'Espagne de 30 millions d'habitants à 17 millions. Cette guerre où une entière « bataille de mer » à Santiago coûtait si peu que 200 000 francs en projectiles et réparation de domage (sic), comme montrent les comptes rendus, avec un homme de tués (sic) et trois de blessés chez les Américains et 600 chez les Espagnols, montrait que les Espagnols comme soldats ne valaient rien, un régiment de l'Asturia devant Santiago se rendait à une compagnie d'Américains après une perte de moins de 300 de tués et blessés. 4000 se rendent à 600 ! Quelle différence en comparaison avec d'autres peuples ! Les Français avec 20% de pertes avançaient toujours à Malakoff, avec 15% de pertes ils prirent la colline de Solferino, même il fallait 25% de pertes pour les faire se rendre à Sedan aux fautes des généraux imbéciles. UN tel pays de soldats médiocres comme l'Espagne fut considéré comme un ennemi digne d'être attaqué à la mort par les Etats-Unis, 4 fois plus populeux, 20 fois plus riches, à une distance de 200 kilomètres comparée aux 6000 kilomètres pour les vaisseaux Espagnols. La guerre était pour beaucoup de gens influentiels (sic) secrètement une guerre de bigotisme protestant contre « la bête pourpre » des écritures, sous laquelle ils entendent le pape. Nous pouvons nous préparer que dans la guerre à venir la nation vaincue sera traitée beaucoup plus durement que jadis ; c'est une rétrogression décisive ; seulement on peut voir la punition à l'horizon avancée isolée dans les Filipines (sic), qu'ils perdront un jour contre les Japonais. La population est guerrière, on adore les soldats chez nous, seulement il y en a d'autres qui savent tirer, tous ne sont pas des Espagnols. Vous voyez comme il faudrait un Zola pour combattre cette folie du chauvinisme, le choléra du chrétienisme (sic), la maladie de l'hypocrisie, l'impotence sénile des femmes, l'hyperaemie (sic) de l'argent, l'hébétude intellectuelle etc. Oh si j'avais votre force et bonne chance !
Encore une fois, merci de toute l'inspiration, tout l'encouragement que m'ont donnés vos œuvres. Le français est pour moi une langue apprise de livres et par l'étude entièrement une langue étrangère acquise de loin par l’œil, je suis panthéiste et protestant.
Si je puis être utile, commandez-moi !

Avec le plus profond respect,
Mayo
194 E. Randolpholt.
Chicago, Ill. Et. U.

Relations


Ce document n'a pas de relation indiquée avec un autre document du projet.

Réseaux sociaux

Citer cette page

Mayo, C., Lettre de C. Mayo à Emile Zola datée du 1 août 1902.
Édition des lettres internationales adressées à Émile Zola.
.
Consulté le 04/12/2021 sur la plate-forme EMAN :
https://eman-archives.org/CorrespondanceZola/items/show/6214
Notice créée par Richard Walter Notice créée le 02/07/2018 Dernière modification le 21/08/2020