Guizot-Lieven

Correspondance croisée entre François Guizot et Dorothée de Benckendorff, princesse de Lieven : 1836-1857


367. Londres, Jeudi 14 mai 1840, François Guizot à Dorothée de Lieven


Auteur : Guizot, François (1787-1874)
Autres notices de la collection : 1840 (février à octobre) : L’Ambassade à Londres - Voir les autres notices de cette collection

Relations entre les lettres

Afficher la visualisation des relations de la notice.

Collection 1840 (février à octobre) : L’Ambassade à Londres

        23005_00128.jpg368. Londres, Jeudi 14 mai 1840, François Guizot à Dorothée de Lieven
        est associé à ce document

Présentation

Date : 1840-05-14
Mentions légales : Projet EMAN, Association François Guizot & ITEM (CNRS-ENS). Licence Creative Commons Attribution – Partage à l’Identique 3.0.
Editeur de la fiche : Marie Dupond, Projet EMAN & Association François Guizot, Institut des textes et manuscrits modernes, CNRS-ENS
Incipit : Votre fils va bien. Je ne vous dis rien de plus parce qu’il n’y a rien de plus à dire. Je vous ai toujours dit la vérité, et je n’ai rien négligé pour le savoir. Au moment où vous m’écriviez lundi cette lettre dont je suis blessé, j’étais dans ma voiture, à la porte de Brodie, attendant M. Herbet que j’avais envoyé causer avec lui, et qui m’a rapporté les détails que vous avez reçus hier.
Publication : Lettres de François Guizot et de la princesse de Lieven (1836-1846), préface de Jean Schlumberger, Paris, Mercure de France, 1963-1964, vol. 2, n° 427/122

Information générales

Langue : Français
Cote : 1016, AN : 163 MI 42 AP Papiers Guizot Bobine Opérateur 5
Nature du document : Lettre autographe
Support : copie numérisée de microfilm
Etat général du document : Bon
Localisation du document : Archives Nationales (Paris)

Réseaux sociaux

Notice créée par Marie Dupond Notice créée le 27/11/2018 Dernière modification le 14/01/2020