Mythologia

Natale Conti, Mythologia, 1567-1627 : un laboratoire éditorial


Des dieux, des monstres, des humains

Qu'est-ce qu'une donnée mythographique ?

La lecture des Mythologiae libri decem peut être déroutante. Le texte est foisonnant, il brasse une multitude d'informations et donne l'impression de les télescoper bien plus que de les ordonner. C'est qu'il répond à des critères de mise en ordre qui ne sont plus les nôtres.

Pour mieux comprendre l'écriture de ce texte bourgeonnant et la rationalité qui le sous-tend, nous avons créé des descripteurs qui nous permettent d'isoler et de lister les données mythographiques. Quelles sont ces données ? comment sont-elles articulées les unes aux autres ? Et comment pouvons-nous aujourd'hui rendre compte de cette complexité ? Nous avons cherché à tirer du texte même les catégories qui permettent de désigner son contenu.

L'indexation du texte, présente dans les notices des chapitres et à la page des index, permet à la fois de circuler dans une partie du corpus et, plus profondément, de se familiariser avec sa logique.


Comment nous avons travaillé

Nous avons délimité un corpus d'essai dans l'édition de 1627, constitué des livres II et III, ainsi que de chapitres isolés des livres IV à VI.
     chapitres indexés :
          Livre II, chap. 7 à 11
          Livre III, chap. 1 à 5, 11, 12, 14 à 21
          Livre IV, chap. 2 à 4, 6 à 8, et 12
     chapitres en cours d'indexation (publication des données prévue courant 2022) :
          Livre II, chap. 1 à 6
          Livre III, chap. 6 à 10, 13, 14
          Livre IV, chap. 13, 15
          Livre V, chap. 9, 13, 17
          Livre VI, chap. 3, 17, 18, 21, 25.

De 2019 à 2022, nous avons testé différentes catégories pour arriver à la liste ci-dessous
Dans les notices des chapitres, ces catégories sont regroupées en deux grands ensembles :
"Des dieux, des monstres et des hommes" et "Du monde".


Nos choix éditoriaux

Les graphies des données sont modernisées.
On trouvera ci-dessous les formes alternatives présentes dans l'édition de 1627.

Dans le même temps, nous choisissons de rester au plus proche du texte.
Lorsqu'un mot n'existe plus dans la langue moderne, nous conservons le mot d'origine, en indiquant entre parenthèses son sens actuel.
Exemple : fressangeau (pourceau)
Pour certaines catégories (Identifications, Figurations et attributs, Cérémonies et rituels), nous relevons de courts extraits du texte, que nous donnons sous la forme de quasi-citations.

Nous traitons comme une entrée unique les listes qui se rapportent à un même entité mythologique (liste de sacrifices, d'assimilations, etc.)
Ex. (p. 153) : "toutesfois ſes plus particulieres offrandes eſtoient vn Cheual, comme luy reſſemblant en fierté : le Loup en clair-voyant, le Chien en vigilance : & le Coq, le Pic-verd, & le Vaultour." Nous indexons ainsi :
Mars : sacrifice d'un cheval, d'un loup, d'un chien, de coq, pivert, vautour
En revanche, nous scindons les listes lorsque les informations se rapportent à plusieurs entités.
Ex. (p. 246) : "Les Egyptiens auoient de couſtume de ſacrifier au Soleil, à la Lune, & à Bacchus, des Truïes ; teſmoin Herodote en ſon Euterpe..."
Nous indexons autant d'entrées que de divinités.

Pour lire nos données

[Des dieux, des monstres et des hommes]

Entités historiques et mythologiques (Noms cités)
Nous relevons ici les noms propres mentionnés dans le texte, à l'exception des noms des auteurs allégués. En suivant la logique du texte, nous ne faisons pas de différence entre entités historiques, allégoriques et fictives, humaines et non-humaines. Les noms inclus dans les titres d'oeuvres ne sont pas relevés.

En plus des noms mentionnés dans le corpus d'essai, nous avons indiqué ici les noms des entités présentes dans les titres des chapitres pour l'ensemble du corpus.

Nous ne notons que les noms explicitement présents dans le texte, sans tenir compte des périphrases, que l'usager retrouvera dans la catégorie Identification des personnages.

Nous utilisons la forme moderne des noms lorsque nous pouvons l'identifier. Dans le cas contraire, la forme originelle est conservée et sa graphie est modernisée.
Nous indiquons entre parenthèses les éléments qui permettent de dissimiler les entités.

Dans les notices des chapitres, cliquer sur les valeurs génère dans un nouvel onglet la liste des documents où elle apparaît. Actuellement, c'est la seule catégorie pour laquelle nous avons activé cette fonction.

     > accéder à l'index des noms mythologiques et historiques

Prédicats
Nous regroupons dans cette catégorie les éléments permettant d’identifier les entités historiques et mythologiques (dieux, héros, personnages historiques et assimilés...). Il s'agit d'entrer finement dans le système de descriptions des entités en relevant les différents prédicats qui leur sont attachés. Nous avons identifié 6 sous-catégories, que nous indiquons pour chaque valeur. C'est la manière dont l'information est présentée dans le texte qui détermine le choix des sous-catégories : nous évitons autant que possible de projeter nos propres grilles sur le texte, et nous ne préjugeons pas de la nature des valeurs relevées.

généalogie - relève les liens familiaux : père, mère, fils, fille, frère, soeur, époux, épouse.
          Jupiter : fils de Sature (généalogie)

qualificatif - relève les expressions données explicitement par le texte pour des qualificatifs des entités concernées.
          Jupiter : Olympien (qualificatif)

étymologie - relève les étymologies des noms propres telles qu'elles sont données dans le texte. On n'a pas relevé les autres étymologies.
          Saturne : satur annis (étymologie)

assimilation - relève les assimilations allégoriques entre une entité et une force naturelle, une valeur, un type d'événement (la guerre).
         Saturne : ciel (assimilation)

fonction - relève les fonctions attribuées aux entités concernées.
          Diane : défenseuse des bois (fonction)

invention - relève les inventions attribuées aux entités concernées.
          Saturne : faux (invention)

     > accéder à l'index des identifications

Équivalences entre les entités
On relève ici les équivalences établies par le texte entre des noms propres différents. Ces équivalences sont de plusieurs sortes. La donnée est notée de la même façon dans tous les cas.

Le texte donne une liste d'entités pour équivalentes.
          p. 121 : Saturne : Nembroth, Noé
         Ici, le même personnage trouve des noms divers chez différents peuples.
Le texte signale différents noms d'un même personnage.
          p. 121 : Noé : Ogygès
          p. 274 : Lucine : Diane, Génitale
Le texte signale qu'on a assimilé telle entité successivement ou alternativement à telle(s) autre(s).
          p. 277 Soleil : Jupiter, Junon, Minerve, Vesta.

     > accéder à l'index des équivalences

Figurations et attributs
Cette catégorie relève les passages de tour descriptif et les éléments visuels du texte associés aux dieux/personnages. Les représentations antiques se trouvent pour l'instant dans cette catégorie. Elles seront bientôt relevées dans une catégorie spécifique. Pour préparer l'étude de ces occurrences, nous avons relevé les mots du texte qui désignent la figuration évoquée : idole, image, peinture, simulacre, statue. À ce stade, nous ne présumons pas de leur sens. Ils figurent entre parenthèses après les entrées concernées.

     > accéder à l'index des figurations et attributs

Métamorphoses
Cette catégorie relève les métamorphoses signalées dans le texte.

     > accéder à l'index des métamorphoses 


[Du monde]

Cérémonies et rituels
Cette catégorie rend compt des gestes, rites, cérémonies effectués en l'honneur de dieux ou d'humains, que ce soit de manière habituelle ou un nombre limité de fois, y compris une seule.
Nous notons d'abord le nom de l'entité, puis nous relevons le geste, le lieu/le peuple, l'officiant, la cause ou la finalité. Lorsque la cérémonie a un nom, il est noté entre parenthèses à la fin de la donnée. Nous ne relevons pas les objets utilisés pour le culte, les vêtements des officiants, la fréquence du rituel.
La manière dont le texte français désigne les rites est instable. Les mots "cérémonie", "sacrifice" ou "offrande" sont utilisés de manière quasi interchangeable. Nous avons arrêté une liste de termes univoques :

cérémonie : le terme le plus large
combat
consécration (d'un lieu...)
construction (d'un temple...)
couronnement / couronné(e) (de...)
course
dépôt (d'une image...)
divination


encensement
érection (d'une / de statue(s))
hymnes
jeux
libation
offrande (de...) : lorsque le sang n'est pas versé.
sacrifice (de...) : le rite comprend une mise à mort
serment

     > accéder à l'index des cérémonies et rituels

Noms de peuples
Cette catégorie relève les gentilés et noms de peuples signalés dans le texte, dans leur forme normalisée.
Lorsque nous n'avons pas identifié la forme actuelle, nous indiquons celle du texte, suivie entre parenthèses du toponyme concerné. Ex. : Phliens (habitants de Phlya)
Nous ne relevons pas les adjectifs qui qualifient un individu. Ex. : "Epimenide Poëte Candiot" : "Candiot" ne sera pas relevé.
Pour les Crétois, désignés usuellement au 17e siècle comme les Candiots, nous avons relevé la forme du texte, suivie entre parenthèses de la forme actuelle : Candiots (Crétois).
Voir ci-dessous les formes alternatives.

     > accéder à l'index des noms de peuples

Toponymes
Cette catégorie relève les noms propres se rapportant à des lieux. Nous avons également relevé les adjectifs se rapportant à ces noms propres, ex. : "marais Stygien" sera noté Styx (marais) dans l'index.
Nous indiquons entre parenthèses le type d'espace ou de relief dont il s'agit :

académie
archipel
bois/forêt
cap
détroit
fleuve/rivière
fontaine/source
golfe
île
isthme
lac

marais
montagne/colline
océan/mer
port
ravin/gouffre
rocher
sanctuaire
val/vallée
ville
volcan
zone géographique/territoire

Le texte signale parfois une variante ou bien un changement de nom. En ce cas, nous l'indiquons.
Ex. : Almina (montage/colline) : autre nom de l'Alybe.
Nous ne notons pas les toponymes qui identifient un auteur ou un personnage historique.
Ex : Strymon d’Hélice, Helice n’est pas considéré comme un toponyme.

     > accéder à l'index des toponymes

Animaux et monstres
Cette catégorie relève les noms d'animaux et de monstres (noms communs).
Ils sont présentés au singulier. On distingue mâle et femelle. Lorsque le terme employé dans le texte n'existe plus, nous indiquons le sens actuel entre parenthèse.
Ex. fressangeau (pourceau), oüaille (brebis).

     > accéder à l'index des animaux et monstres

Astres et objets célestes
Cette catégorie relève les noms propres des objets célestes : astres, constellations, planètes et satellites, Voie Lactée, Zodiaque.

     > accéder à l'index des astres et objets célestes

Végétaux
Cette catégorie relève les noms de végétaux, qu'il s'agisse d'espèces ou d'essences spécifiques, ou bien de termes généraux (herbe, racine, arbre, fleur). En revanche, nous ne relevons pas les mots se rapportant aux parties des végétaux.

     > accéder à l'index végétaux

Formes d'autorités
Nous listons ici les variantes de l'édition de 1627 correspondant aux formes retenues. (en cours)

La bibliothèque du mythographe



 Haut de Page ↑

Comment citer cette page

Équipe Mythologia, "Des dieux, des monstres, des humains"
Site "Natale Conti, Mythologia, 1567-1627 : un laboratoire éditorial"
Consulté le 19/08/2022 sur la plateforme EMAN
https://eman-archives.org/Mythologia/metadonnees
Page créée par Équipe Mythologia