EMAN

EMAN (Édition de Manuscrits et d'Archives Numériques)


Robinson de Paul Valéry - édition génétique
Responsable(s) du projet : Johansson, Franz (ITEM-Sorbonne université) ; Equipe Valéry de l'ITEM

Présentation du projet

Description du projet
  • Ce site propose l’édition génétique numérique de Robinson, un des contes de Paul Valéry recueilli, à titre posthume, dans Histoires brisées (1950). A travers la numérisation, la transcription, la description et l'analyse de tous les documents liés à la genèse de l’œuvre, il aspire à reconstituer la progression de l’écriture depuis les premiers germes jusqu’aux états les plus aboutis.
  • En dépit des réticences qu’il éprouve vis-à-vis des écritures narratives, et notamment du roman, Valéry est l’auteur d’une série de contes, recueillis à titre posthume dans le volume intitulé Histoires brisées. Ni le recueil ni aucun des contes qui auraient dû le composer n’a atteint un état achevé du vivant de Valéry. L’ouvrage est, en réalité, une fabrication de l’éditeur, à partir d’une série de dactylographies et de manuscrits relevant d’une écriture en chantier et par conséquent en devenir.

    C’est cette écriture en devenir que prétend restituer notre édition génétique numérique de Robinson. Elle revient des pages, séduisantes mais factices, fixées par l’édition posthume, vers l’écriture qui germe dans l’ensemble des documents – feuillets dactylographiés et manuscrits, notes plus ou moins élaborées ou embryonnaires – laissés par l’auteur, pour en proposer une édition génétique.

Présentation scientifique du corpus
  • Ce site propose l’édition génétique numérique de Robinson, un des contes du recueil Histoires brisées de Paul Valéry, paru à titre posthume en 1950. Il reconstitue le dossier génétique du projet-œuvre qu’est Robinson en proposant, pour chaque document, la numérisation, la transcription, la description et l’analyse. Il tente, par là, de comprendre et de représenter les processus de gestation de l’écriture des premiers germes jusqu’au dernier état connu.

     

  • En même temps qu’elle rassemble le dossier de genèse de Robinson de Valéry, cette édition génétique aspire, à le rendre lisible et intelligible, à dégager le jeu complexe des interactions entre les éléments hétérogènes qui le composent. Dans cette perspective, les recours du numérique offrent d’immenses avantages : la présence en vis-à-vis de l’image numérisée des brouillons et de leur transcription rend aisé le passage de l’un à l’autre. Il devient possible également de dessiner un ordre sans en exclure d’autres, de superposer plusieurs agencements possibles et, ainsi, de représenter les métamorphoses et les translations, les fluctuations et les intersections dont s’accompagne la genèse du conte.

Présentation du corpus
  • En dépit de l’allure aboutie de certaines pages, le Robinson de Valéry est demeuré inachevé : le texte édité dans Histoires brisées, cinq ans après la mort de l’écrivain est un montage et, en définitive, une fabrication de l’éditeur, faits à partir des manuscrits et tapuscrits laissés par Valéry. Celui qui désire retrouver la réalité de l’écriture valéryenne ne peut espérer le faire qu’à travers le dossier génétique que nous nous proposons ici d’éditer.
    Le dossier de Robinson est relativement hétérogène : il comporte aussi bien des pages manuscrites que des tapuscrits, des notes très embryonnaires que des états rédigés et soigneusement travaillés. Surtout, il semble écartelé entre deux directions : d’un côté se dégage une colonne vertébrale du conte où, d’un état à l’autre (d’un feuillet séminal, à une série de dactylographies jusqu’à un cahier consacré à Robinson), l’écriture progresse à travers des opérations que l’on peut repérer avec exactitude. De l’autre, nous nous trouvons face à des éléments bien plus éclatés (des notes éparses dans les Cahiers du matin, les dactylographies recopiant certaines d'entre elles, des petites feuilles volantes arrachées d’un bloc-notes) qui s’engagent dans des voies, dessinent des motifs, s’inscrivent dans une chronologie d’écriture parfois très éloignés de ceux qui forment le noyau du conte.
    Notre édition essaie de saisir les interactions très complexes entre ces différents éléments.

     

  • Le dossier de genèse de Robinson est présenté à partir de huit collections. Chacune est fondée sur l’unité d’un lieu génétique, qui peut être un support unique (le cahier « Robinson ») ou un type de support, parfois incontestablement homogène (les séries de dactylographies avec ajouts manuscrits, les dactylographies tirées des Cahiers, les notes des Cahiers ayant trait à Robinson), parfois plus large et relativement lâche (les feuilles volantes). Même s’il doit être considéré comme une fabrication de l’éditeur, le texte de « Robinson », tel qu’il a paru à titre posthume dans Histoire brisées (Gallimard, 1950), figure dans notre dossier : il fait indubitablement partie de l’histoire de l’œuvre. Les allusions au projet dans la correspondance de Valéry ou dans d’autres endroits de son œuvre sont l’objet d’une collection en chantier.

Principes éditoriaux
  • Chacun des manuscrits et tapuscrits originaux constituant le dossier de genèse de Robinson est présenté à travers sa numérisation. Celle-ci est accompagnée de sa transcription diplomatique, son analyse et ses métadonnées. Un diagramme génétique essaye de rendre compte des interactions entre les différents documents du corpus.

  • Pour chaque document sont proposées la numérisation et la transcription diplomatique. Celle-ci s'efforce de distinguer les différents outils d'écriture présents dans chaque document. L'analyse tente de dégager les processus génétiques et les opérations d'écriture, schématisés dans un diagramme génétique.

     

Informations générales

Auteur(s) traité(s) par le corpusValéry, Paul
Période(s) traitée(s)XXe siècle
Contexte géographiqueFrance
Langue(s) présente(s) dans le corpusFrançais

Typologie du corpus

État du corpusManuscrits, tapuscrits et un imprimé.
Volumétrie
  • Environ 150 feuillets
  • Environ 150 fichiers-images
LocalisationLa quasi-totalité des documents concernés par cette édition génétique est conservée à la Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits modernes, principalement sous la cote Naf 19083 et 19085 notamment.
Transcriptions
  • Transcription diplomatique de tous les documents
  • Transcription intégrale de chacun des éléments du corpus
Notice créée par équipe EMAN Notice créée le 26/03/2019 Dernière modification le 12/05/2021