Guizot-Lieven

Correspondance croisée entre François Guizot et Dorothée de Benckendorff, princesse de Lieven : 1836-1857


344. Londres, Vendredi 17 avril 1840, François Guizot à Dorothée de Lieven

Auteurs : Guizot, François (1787-1874)

Relations entre les lettres


Collection 1840 (février à octobre) : L’Ambassade à Londres

MF-G-L004/MF-G-L#004_00489.jpg347. Paris, Samedi 18 avril 1840, Dorothée de Lieven à François Guizot
est une réponse à ce document

Afficher la visualisation des relations de la notice.

Présentation

Date1840-04-17
GenreCorrespondance
Editeur de la ficheMarie Dupond & Association François Guizot, projet EMAN (Thalim, CNRS-ENS-Sorbonne nouvelle)
IncipitJe ne vous ai rien dit en me levant. J’étais dans une disposition horriblement triste. Inquiet de ma petite Pauline, [me reprochant d’avoir quitté mes enfants, en demandant pardon à leur mère, à la mienne. J’ai passé ma nuit avec ce cauchemar, me réveillant sans cesse, ne me rendormant que pour retrouver mes enfants, ma mère, vous, vos enfants à vous, tous ce que j’aime, ce que j’ai perdu, ce qui me reste 
PublicationLettres de François Guizot et de la princesse de Lieven (1836-1846), préface de Jean Schlumberger, Paris, Mercure de France, 1963-1964, vol. 2, n° 385/84

Information générales

LangueFrançais
Cote938-939, AN : 163 MI 42 AP Papiers Guizot Bobine Opérateur 4
Nature du documentLettre autographe
Supportcopie numérisée de microfilm
Etat général du documentBon
Localisation du documentArchives Nationales (Paris)

Réseaux sociaux

Réseaux sociaux

Localisation

Notice créée par Marie Dupond Notice créée le 19/09/2018 Dernière modification le 29/11/2022