Guizot épistolier

François Guizot épistolier :
Les correspondances académiques, politiques et diplomatiques d’un acteur du XIXe siècle


387. Paris, Jeudi le 28 mai 1840, Dorothée de Lieven à François Guizot

Auteurs : Benckendorf, Dorothée de (1785?-1857)

Relations entre les lettres


Collection 1840 (février-octobre) : L’Ambassade à Londres

384. Londres, Dimanche 31 mai 1840, François Guizot à Dorothée de Lieven
est une réponse à ce document

Afficher la visualisation des relations de la notice.

Présentation

Date1840-05-28
GenreCorrespondance
Editeur de la ficheMarie Dupond & Association François Guizot, projet EMAN (Thalim, CNRS-ENS-Sorbonne nouvelle)
Incipit
  • En effet, j’ai sauté par-dessus le 381. Car je ne le retrouve pas dans mes tablettes. Ecoutez 
  • hier j’ai rencontré Thiers à un dîner chez mon ambassadeur. En entrant dans le salon il me dit : « Je viens de recevoir une dépêche télégraphique de Londres, à ce mot télégraphe ma figure s’illumine, elle disait, « Je suis bien contente ».
PublicationLettres de François Guizot et de la princesse de Lieven (1836-1846), préface de Jean Schlumberger, Paris, Mercure de France, 1963-1964, vol. 2, n° 454/155-156

Information générales

LangueFrançais
Cote1066-1067-1068, AN : 163 MI 42 AP Papiers Guizot Bobine Opérateur 5
Nature du documentLettre autographe
Supportcopie numérisée de microfilm
Etat général du documentBon
Localisation du documentArchives Nationales (Paris)

Réseaux sociaux

Réseaux sociaux

Notice créée par Marie Dupond Notice créée le 27/11/2018 Dernière modification le 18/01/2024