Guizot-Lieven

Correspondance croisée entre François Guizot et Dorothée de Benckendorff, princesse de Lieven : 1836-1857


318. Londres, Samedi 29 février 1840, François Guizot à Dorothée de Lieven

Auteurs : Guizot, François (1787-1874)

Relations entre les lettres


Collection 1840 (février à octobre) : L’Ambassade à Londres

Ce document est une réponse à :
MF-G-L#004_00011.jpg 316. Paris, Mercredi 26 février 1840, Dorothée de Lieven à François Guizot

Collection 1840 (février à octobre) : L’Ambassade à Londres

MF-G-L#004_00054.jpg319. Paris, Mardi 3 mars 1840, Dorothée de Lieven à François Guizot
est une réponse à ce document
MF-G-L#004_00072.jpg320. Paris, Vendredi le 6 mars 1840, Dorothée de Lieven à François Guizot
est une réponse à ce document

Afficher la visualisation des relations de la notice.

Présentation

Date1840-02-29
GenreCorrespondance
Editeur de la ficheMarie Dupond & Association François Guizot, projet EMAN (Thalim, CNRS-ENS-Sorbonne nouvelle)
IncipitJ’éprouve ici le matin une grande impression de calme. Personne ne vient. Personne ne me parle. Je n’entends point de bruit. C’est le repos de la nuit, sauf les ténèbres.
PublicationLettres de François Guizot et de la princesse de Lieven (1836-1846), préface de Jean Schlumberger, Paris, Mercure de France, 1963-1964, vol. 2, n° 334, pp. 5-6.

Information générales

LangueFrançais
Cote806-807, AN : 163 MI 42 AP Papiers Guizot Bobine Opérateur 4
Nature du documentLettre autographe
Collation2 double folio
Supportcopie numérisée de microfilm
Localisation du documentArchives Nationales (Paris)

Localisation

Géolocalisation

Notice créée par Marie Dupond Notice créée le 29/06/2018 Dernière modification le 03/07/2021