CORREZ

CORREZ - Édition des lettres internationales adressées à Émile Zola


Lettre de Julio Augusto Martins à Émile Zola, du 6 mars 1898Correspondance
Auteur(s) : Martins, Julio Augusto
Collection : Portugal (Lettres en français à Émile Zola) - Voir les autres notices de cette collection

Transcription

Texte de la lettreJosé Augusto Martins
Advogado
Extremoz, 6 de mars de 1898
Monsieur
La presse de la capitale de mon pays, le Portugal, vous a dejà félicité de votre noble et inflexible attitude à propos de l’affaire Dreyfus.
Membre obscur de la presse de province, j’ai appris, toutefois, de bonne heure à vous lire et à vous admirer comme écrivain, et votre conduite dans le cas de Dreyfus vient compléter, par sa grandeur morale, l’admiration et le culte que m’inspirait votre grandeur littéraire.
J’ai l’honneur de vous envoyer « A Voz d’Estremoz » où j’ai écrit un article que vous m’excuserez, et que vos livres m’ont suggéré.
Votre humble et convict admirateurs
Julio Augusto Martins

Les mots clés

,

Relations


Ce document n'a pas de relation indiquée avec un autre document du projet.

Réseaux sociaux

Citer cette page

Martins, Julio Augusto, Lettre de Julio Augusto Martins à Émile Zola, du 6 mars 1898.
Édition des lettres internationales adressées à Émile Zola.
.
Consulté le 09/12/2021 sur la plate-forme EMAN :
https://eman-archives.org/CorrespondanceZola/items/show/6440
Notice créée par Richard Walter Notice créée le 15/10/2018 Dernière modification le 21/08/2020