Guizot-Lieven

Correspondance croisée entre François Guizot et Dorothée de Benckendorff, princesse de Lieven : 1836-1857


9. Stafford House, Lundi 17 juillet 1837, Dorothée de Lieven à François Guizot

Auteurs : Benckendorf, Dorothée de (1785?-1857)

Relations entre les lettres


Collection 1837 (1er juillet- 6 août) : Les premières semaines de la relation et de la correspondance entre les deux amants

2301_00144.jpg Londres, Lundi 17 juillet 1837, Dorothée de Lieven à François Guizot
est associé à ce document
2301_00157.jpg11. Stafford House, Lundi 17 juillet 1837, Dorothée de Lieven à François Guizot
est associé à ce document
2301_00176.jpg9. Val-Richer, Vendredi 21 juillet 1837, François Guizot à Dorothée de Lieven
est une réponse à ce document

Afficher la visualisation des relations de la notice.

Présentation

Date1837-07-17
GenreCorrespondance
Editeur de la ficheMarie Dupond & Association François Guizot, projet EMAN (Thalim, CNRS-ENS-Sorbonne nouvelle)
IncipitJe suis monsieur dans un très pitoyable était. Il me semble impossible de durer comme cela.
PublicationLettres de François Guizot et de la princesse de Lieven (1836-1846), préface de Jean Schlumberger, Paris, Mercure de France, 1963-1964, vol. 1, n° 27/36-37

Information générales

LangueFrançais
Cote
  • 46, AN : 163 MI 42 AP Papiers Guizot Bobine Opérateur 1
  • I/142-144
Nature du documentLettre autographe
Supportcopie numérisée de microfilm
Etat général du documentBon
Localisation du documentArchives Nationales (Paris)

Réseaux sociaux

Réseaux sociaux

Localisation

Notice créée par Marie Dupond Notice créée le 17/03/2019 Dernière modification le 14/01/2020