La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)

La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)


Afficher la visualisation des relations de la notice

Monge à Vandermonde [juillet 1783]


Auteur : Monge, Gaspard
Collection : 1772-1793 : La correspondance de Monge, correspondant et membre de l'Académie des sciences - Voir les autres notices de cette collection

Transcription & Analyse

Transcription linéaire de tout le contenu :

Je vous écris encore à la hâte, Mon cher ami, parce que le courrier me presse encore.[1] J'avais des doutes sur les pesanteurs spécifiques des gas donnés par M. Achard.[2] J'ai pris ce matin celles de l'air atmosphérique et celles de gas inflammable[3] d'une manière très exacte[4] et que voilà.

Le bocal A est un de ceux qui m'ont servi à faire les expériences sur l'inflammation du gas dephlogistiqué et gas inflammable. Je l'ai garni d'un robinet à son sommet, et il était plongé par le bas dans l'eau de l'appareil de Pristley. B est un ballon garni d'un robinet avec un écrou qui pouvait se monter sur la vis du robinet C. J'ai fait le vide dans le ballon B.[5]

Dans cet état je l'ai pesé puis je l'ai monté sur le bocal et en ouvrant les deux robinets, il est entré dans le ballon 13 pintes d'air atmosphérique dont le poids s'est trouvé 2, 67 grains
Thermomètre de Réaumur 20 °
Baromètre                        27 pouces 6 lignes

Je ne me suis servi cette fois

... Lire la suite
Analyse :
Les charges d'enseignement obligent Monge à s'éloigner de Paris. Mais cela ne l'empêche pas d'avoir de nombreux échanges avec Vandermonde et Lavoisier et de suivre les débats de l'académie. Monge continue de participer aux activités de l'Académie des sciences autour des débats expérimentaux et théoriques sur la nature non élémentaire de l'air et de l'eau. Ces questions appartiennent encore au domaine de la physique mais à cette période sous l'impulsion des travaux de Lavoisier ce champ de recherche prend son autonomie d'objets et de méthodes en devenant la Chimie. 

Monge réalise des expériences dans son laboratoire de physique qu'il s'est installé  à Mézières. Il écrit à ce sujet à son élève du Breuil du Marchais en juin 1783 :

Je vous offre un charmant cabinet de physique, dans lequel je me plais beaucoup et qui donne de la jalousie à ma femme. Nous y sommes assez bien installés pour y faire de bonnes expériences. Il ne nous manquera peut-être que des

... Lire la suite

Relations entre les documents

Collection 1795-1796 : Les débuts de l’École polytechnique. Fin de la Convention et premiers mois du Directoire. Thermidor an III - pluviôse an IV

        Ce document relation :
       
3. Monge à son gendre Nicolas-Joseph Marey
       
5. Monge à son gendre Nicolas-Joseph Marey

Collection 1796-1797 : Première mission en Italie, La commission des sciences et des arts Prairial an IV - vendémiaire an VI

        Ce document relation :
        Gaspard-Monge-116-4.JPG 107. Monge à sa femme Catherine Huart
        117-1754_IMG.JPG 108. Monge à sa femme Catherine Huart

Collection 1798 : Seconde mission en Italie Institution de la République romaine et préparation de l’expédition d’Égypte Pluviôse – prairial an VI

        Ce document relation :
       
171. Monge à sa femme Catherine Huart

Collection 1772-1793 : La correspondance de Monge, correspondant et membre de l'Académie des sciences

        DSC05895.JPGMémoire sur le résultat de l'inflammation du gas inflammable et du gas déphlogistiqué dans des vaisseaux clos
        est une pièce associée à ce document

Notice créée par Marie Dupond Notice créée le 19/10/2018 Dernière modification le 02/07/2020