La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)

La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)


Votre recherche dans le corpus : 16 résultats dans 212 notices du site.
Mot(s)-clef(s) recherché(s) : École polytechnique

Auteur : Monge, Gaspard
Le fonds familial Marey-Monge ne peut pas être retrouvé aujourd'hui. La transcription a été effectuée et transmise par René Taton en 2002.

Auteur : Monge, Gaspard

Origine non indiquée par Taton et une transcription de la lettre n’a pas été retrouvée dans les « Notes chronologiques pour servir à la vie de Monge » d’Eschassériaux.

Auteur : Monge, Gaspard

Lettre mentionnée et résumée par Eugène Eschassériaux dans Notes pour servir à la vie de Monge, pp. 169.

Auteur : Monge, Gaspard
Lettre autographe signée avec "Note manuscrite : "Enreg. le 2 floréal an 5 (21 avril 1797), n° 2. 416 E".

Auteur : Monge, Gaspard
Lettre  à Louis-Bernard Guyton de Morveau (1737-1816) directeur par intérim de l’École lors de la mission de Monge. 

Première d'une série de quatre lettres mentionnées dans les Archives de l'École polytechnique (Art. VI, § 1, Sect. b2, n° 15 et n° 18) par lesquelles Monge décrit le contenu de plusieurs caisses de livres et objets divers destinés à l'Ecole polytechnique et dont il prépare l'envoi avant son départ pour l'Egypte :
Rome, 5 floréal an VI [24 avril 1798] ; Rome, 7 floréal an VI [26 avril 1798] ; Rome, 13 floréal an VI [2 mai 1798] ; Civitavecchia, 6 prairial an VI [25 mai 1798]. Seule la dernière de ces lettres est connue par un extrait publié à la suite. [R.T.]. Voir les lettres n°172, 175 et 185. 

Auteur : Monge, Gaspard

Cette lettre à celui qui enseigne désormais la Géométrie descriptive à l’École polytechnique, Jean-Nicolas-Pierre HACHETTE (1769-1834) est perdue, mais il en a publié un extrait dans une note intitulée « Analyse appliquée à la géométrie », dans la Correspondance sur l'École impériale polytechnique, vol. 1, n° 7 (1807), p. 209-213. Il s'agit d’abord de la solution d’un problème de géométrie différentielle (pp. 209-211) : « Trouver l’équation de la surface développable qui a pour arête de rebroussement une courbe à double courbure, dont on connaît l’équation unique aux différences ordinaires ?  Solution par M. Monge » (voir TATON R. (1951), p. 230.) Ensuite, il démontre un théorème de géométrie analytique  (pp. 211-213).  En note, Hachette indique que « M. Monge [lui] a envoyé la démonstration de ce théorème de Rome le 6 floréal an 6 […] » Ce théorème porte sur « les relations existant entre les divers coefficients qui interviennent dans un changement d’axes rectangulaires dans l’espace ». Dans cette lettre à Hachette « Monge démontre par des considérations de géométrie pure les relations qui existent entre les cosinus directeurs de trois axes rectangulaires considérés par rapport à trois autres axes rectangulaires de même origine et entre les cosinus directeurs du second système d’axes par rapport au premier. Les six formules classiques de chaque groupe avaient déjà été signalées par Euler et Lagrange et la seule originalité de la démonstration de Monge est sa méthode simple et purement géométrique. » TATON R. (1951), p. 124 et 139. Cela montre que Monge en Italie, quelques semaines avant de s’embarquer pour l’Égypte ne se désengage pas de sa mission d’élaboration de l’enseignement destiné aux élèves de l’École polytechnique, comme il le souligne de Venise huit mois auparavant en écrivant à sa femme qu’il n’a pas encore achevé ce qu’il a entrepris. Voir la lettre n°127.   

Auteur : Monge, Gaspard
Troisième lettre à Guyton de Morveau mentionnée dans les Archives de l'École polytechnique

Mots-clés :

Auteur : Monge, Gaspard

Extrait d'une lettre datée de Civitavecchia, le 6 prairial de l'an VI (25 mai 1798), écrite par Monge à Guyton, directeur par intérim de l'École polytechnique. [R.T.].

Mots-clés :

Auteur : Monge, Gaspard
Le document utilisé est actuellement divisé en trois parties : un document autographe de 4 pages (période du 8 au 12 prairial), inconnu jusqu'alors, est passé en vente publique à l'Hôtel Drouot le 6 décembre 1995 (vente Laurin-Bodin, n' 59 du catalogue), un deuxième document autographe de la Collection Eschassériaux (C 147 : 4 p., 1 p. d'adresse "A la citoyenne Monge à l'École polytechnique, Palais Bourbon, à Paris"), correspondant à la période du 13 au 19 prairial an VI ; enfin, une troisième partie (ancienne collection Alphonse Marey-Monge), correspondant à la période du 20 au 25 prairial, et reproduite ici à partir d'une copie (Bibl. Institut, Ms. 2192, p. 198-202). R.T.
Formats de sortie

atom, dcmes-xml, json, omeka-xml, rss2