La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)

La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)


Afficher la visualisation des relations de la notice

1. Monge aux citoyens Godelle et Lebrun, élèves de l’École normale de l’an III


Auteur : Monge, Gaspard
Collection : 1795-1796 : Les débuts de l’École polytechnique. Fin de la Convention et premiers mois du Directoire. Thermidor an III - pluviôse an IV  - Voir les autres notices de cette collection

Transcription & Analyse

Transcription linéaire de tout le contenu :
  • Monge aux citoyens Godelle et Lebrun[1]
    [ Le 1er Thermidor [an 3]]

    Je n’oublierai jamais, citoyens, ni le zèle que les élèves de l’École normale ont apporté à nos conférences de la maison Sorbonne, ni les progrès étonnants qu’ils faisaient dans les sciences mathématiques et physiques.[2] Je n’ai pas oublié non plus l’engagement que j’avais pris de faire parvenir à chacun d’eux ce qui serait publié à l’École centrale des travaux publics.[3] Mais depuis deux mois, je n’ai plus de relation avec cette école ; je ne sais rien de ce qui s’y passe.[4] Je ne crois pas que personne continue ce que j’avais commencé, et je ne suis plus à portée de remplir les promesses que j’avais faites aux élèves de l’École normale.
    Je ne sais si je pourrai rendre de nouveaux services à l’École centrale[5] ; mais, si cela arrive, je tiendrai ma promesse, et je ferai en sorte de faire parvenir aux membres de nos conférences ce qui pourra leur être utile. 
... Lire la suite
Auteur(s) de la transcription :
  • Dupond, Marie
  • Taton, René
Analyse : Transcription tapuscrite de la lettre conservée aux archives de l'École polytechnique établie par René Taton.
Auteur de l'analyse : Dupond, Marie

Relations entre les documents

Collection 1796-1797 : Première mission en Italie, La commission des sciences et des arts Prairial an IV - vendémiaire an VI

        Ce document a pour thème Enseignement mathématique comme :
        Gaspard-Monge-116-4.JPG 107. Monge à sa femme Catherine Huart
        120-2055_IMG.JPG 132. Monge à sa femme Catherine Huart
       
62. Monge à son gendre Nicolas-Joseph Marey

Collection 1798 : Seconde mission en Italie Institution de la République romaine et préparation de l’expédition d’Égypte Pluviôse – prairial an VI

        Ce document a pour thème Enseignement mathématique comme :
       
170. Monge à Hachette

Collection 1795-1796 : Les débuts de l’École polytechnique. Fin de la Convention et premiers mois du Directoire. Thermidor an III - pluviôse an IV

       
3. Monge à son gendre Nicolas-Joseph Marey
        a pour thème Enseignement mathématique comme ce document

Etat génétique :

Le 29 mai 1795, Monge quitte Paris et se réfugie dans la maison de campagne de Berthollet à Aulnay-sous-Bois. Après les journées de Prairial, Monge est ainsi obligé d’interrompre ses cours d’analyse. (É.B) (dir. DHOMBRES J. (1992), p. 295). Voir la lettre n°90.
C'est à ce moment que Monge répond à deux des mille quatre cents élèves de la première et seule promotion de l’École normale de l’an III, GODELLE ( 17 - ? ) et LEBRUN ( 17 - ? ).

Autres relations :
  • Sur l'enseignement de la Géométrie descriptive, voir les lettres n°62, 132 et 170.
  • Sur les rapports entre mathématiques et physique, voir la lettre n°107.
  • Sur sa fuite voir la lettre n°90.
  • Voir l'ensemble documentaire constitué par René Taton autour de cette lettre.
Notice créée par Marie Dupond Notice créée le 21/03/2016 Dernière modification le 08/10/2019