La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)

La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)


155. Monge à Bonaparte
Auteurs : Monge, Gaspard
Collection : 1798 : Seconde mission en Italie Institution de la République romaine et préparation de l’expédition d’Égypte Pluviôse – prairial an VI  - Voir les autres notices de cette collection

Transcription & Analyse

Transcription linéaire de tout le contenu
Rome, le 30 ventôse de l'an VI de la République française
 
Mon cher général,
 
Au reçu de votre lettre,[1] je courus chez le général Masséna pour conférer avec lui sur les moyens d'exécution de l'opération de Civitavecchia. Il me dit qu'il écrivait à Ancône et à Civitavecchia pour avoir les renseignements nécessaires.[2] J'y suis retourné plusieurs fois depuis ; mais sa position personnelle l'occupait trop pour qu'il eut pu mettre à cet objet la suite qu'il exigeait.[3] Depuis son départ, l'affaire est entre les mains du général Dallemagne[4] avec lequel je m'en entretiens tous les jours, et ce n'est réellement que depuis ce moment que l'on peut dire que l'on y pense.[5]
Il ne faut compter sur rien absolument à Civitavecchia. L'ordonnateur de la marine[6], qui en revenait hier, annonce qu'il n'y a ni vaisseaux, ni hommes, ni approvisionnements. Il faut donc chercher ailleurs les vaisseaux tout armés. Il en faut pour le port de 7000 tonneaux. Haller[7] m'a dit qu'il avait fait partir aujourd'hui deux hommes (négociants), l'un pour Naples, l'autre pour Livourne, à l'effet d'y noliser tous les vaisseaux qui se trouveront dans ces deux ports, et il espère que cet article de l'opération aura son exécution. Mais l'article embarrassant sera l'argent.
D'après un aperçu de dépense pour l'exécution, il faudra une somme de 2 560 000 livres, en y comprenant un fonds de 1 600 000 livres pour l'assurance des vaisseaux, mais sans comprendre les frais d'équipement extraordinaire des troupes. Je ne suis pas sans inquiétudes sur cet objet, principalement parce que Haller ne m'a pas laissé ignorer qu'il ne peut plus continuer de servir ; et qu'après son départ, je ne vois pas dans l'armée un homme capable de trouver sur-le-champ les ressources nécessaires pour des circonstances imprévues et difficiles. Indépendamment du talent personnel, comme c'est lui qui a exploité la mine, il sait mieux que qui que ce soit ce qui est possible, et il est moins exposé qu'un autre à se tromper sur la nature des ressources.[8] Au reste, mon cher général, je vous tiendrai au courant et des difficultés que nous éprouverons et des succès que nous pourrons avoir.
Comme il n'y a pas de matelots, ni dans un des ports de la République romaine, ni dans l'autre, je ne vois pas qu'il soit possible de faire passer à Toulon les vaisseaux qui sont à Ancône.[9]
J'ai parcouru la bibliothèque de la Propagande et l'établissement de la Chalcographie pour déterrer quelques cartes géographiques qui pussent vous être utiles ; je n'en ai trouvé absolument aucune.[10] Le médiocre atlas qu'on vend à la Chalcographie n'est pas complet et c'est principalement l'Afrique qui reste à faire. La Propagande ne contient que de vieux bouquins dont quelques-uns traitent bien de la géographie, mais tout cela est si vieux que, quand même les objets seraient suffisamment détaillés, ils ne ressembleraient plus à l'état actuel des choses. Ainsi, mon cher général, c'est sur Paris qu'il faut compter pour cet objet.
J'espère avoir quelques interprètes turcs ; très peu sauront lire et écrire en cette langue. Il y en a un dont on vante beaucoup les talents et l'instruction. C'est un pénitencier de Saint-Pierre ; mais jusqu'à présent il a été inaccessible. Je suis obligé d'en faire le siège, et j'ouvre la tranchée de loin. J'espère l'emporter. Sur tout cela, mon cher général, je vous rendrai un compte plus détaillé dans quelques jours.[11]
Monge
 

[1] Bonaparte à Daunou, Florens et Monge, commissaires du gouvernement à Rome, 27 ventôse an VI [17 mars 1798] : « Le Directoire exécutif, attachant la plus grande importance à la bonne organisation et au prompt départ de la division qui doit s’embarquer à Civitavecchia, a jugé à propos d’en confier le commandement au général Desaix, qui part ce soir même pour s’y rendre en toute diligence. Je vous prie de lui faire fournir tout ce dont il peut avoir besoin, et tous les officiers d’état major, d’artillerie, du génie, commissaires des guerres qu’il demandera. » (2335, CGNB).

[2] André MASSÉNA (1758-1817) ? Voir la lettre de Bonaparte à Masséna du 15 ventôse an VI [5 mars 1798] (2324, CGNB) et la lettre n°153.

[3] Masséna remplace Berthier à la tête de l’armée d’occupation de Rome. Les officiers en sont mécontents et se révoltent. Voir les lettres n°150, 151, 152, 153, 160, 161, 162 et 163. 

[4] Claude d’ALLEMAGNE (1754-1813). Masséna écrit au Quartier général de Rome, le 7 ventôse an VI [25 février 1798] : « A. Masséna général en chef ordonne au général de division Dallemagne de prendre de suite le commandement de toutes les troupes qui se trouvent dans Rome et de prendre toutes les mesures qu’il jugera convenable pour maintenir la tranquillité de cette capitale […]. » 1 p. in-4. Manuscrit mis en vente le 2 février 2012 par OSENAT à l’hôtel des ventes de Fontainebleau. Lot n°36.  Face à l’insurrection des officiers, Masséna laisse le commandement à D’Allemagne jusqu’à son remplacement par le général Laurent DE GOUVION SAINT-CYR un mois plus tard. Voir la lettre n°158.

[5] Bonaparte lui répond de Paris le 13 germinal an VI [2 avril 1798] ; « J’ai reçu, mon cher Monge, votre lettre du 30 ventôse. Desaix doit être arrivé, je vous prie de lui remettre la lettre ci-jointe. [voir infra] Je ne compte que sur vous et sur lui pour l’embarquement de Civitavecchia. J’ai envoyé d’ici de l’argent, afin de vous décharger entièrement de l’embarquement de Gênes. » (2361, CGNB)

[6] Il pourrait s’agir Benoît-Georges DE NAJAC (1748-1823) commissaire-ordonnateur de la Marine à Toulon.

[7] Emmanuel HALLER (1745-1816) administrateur des finances de l’Armée d’Italie.

[8] La question des finances est un problème déterminant. L’expédition en Égypte coûte cher. Voir les lettres n°154, 156 et 157.

[9] Après la réception de cette lettre, Bonaparte écrit à Desaix le 13 germinal an VI [2 avril 1798] : « Par la lettre que je reçois de Monge, citoyen général, du 30 ventôse, je vois qu’il sera impossible que vous soyez prêt pour le 30 germinal. Dans ce cas-là, continuez toujours vos préparatifs, et tâchez d’être prêt pour le 20 floréal, époque à laquelle je vous enverrai de nouveaux ordres. » (2359, CGNB)

[10] La congrégation de la Propaganda fide fondée au XVIe siècle afin d’accomplir une mission d’évangélisation possède une imprimerie et une bibliothèque. L’établissement de la Chalcographie est l’imprimerie papale. Voir les lettres n°86, 88, 114, 133 et 134. Bonaparte a chargé Monge de constituer l’imprimerie, de rassembler des cartes et de trouver des interprètes. Mais c’est surtout pour l’imprimerie que Bonaparte recommande à Monge. Il lui écrit le 13 germinal an VI [2 avril 1798] ; « Je compte sur l’imprimerie arabe de la Propagande et sur vous, dusse-je remontre le Tibre avec l’escadre pour vous prendre. » (2361, CGNB). Voir les lettres n°153, 156, 157, 165 et 166.

[11] Monge a des difficultés à trouver des interprètes. Voir les lettres n°153, 157 et 159. 

Relations entre les documents


Collection 1798 : Seconde mission en Italie Institution de la République romaine et préparation de l’expédition d’Égypte Pluviôse – prairial an VI

        Ce document a pour thème Campagne militaire (Egypte) comme :
       
La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)
156. Monge à sa femme Catherine Huart
       
La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)
157. Monge à Bonaparte
        Ce document a pour thème CSA- Fondation République romaine comme :
       
La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)
151. Monge à sa femme Catherine Huart
       
La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)
160. Monge à sa femme Catherine Huart
       
La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)
161. Monge à sa femme Catherine Huart
       
La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)
162. Les commissaires au Directoire
       
La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)
163. Monge à son gendre Nicolas-Joseph Marey

Collection 1798 : Seconde mission en Italie Institution de la République romaine et préparation de l’expédition d’Égypte Pluviôse – prairial an VI

       
La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)
154. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème Campagne militaire (Egypte) comme ce document
       
La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)
158. Monge à Bonaparte
        a pour thème Campagne militaire (Egypte) comme ce document
       
La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)
161. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème Campagne militaire (Egypte) comme ce document
       
La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)
162. Les commissaires au Directoire
        a pour thème Campagne militaire (Egypte) comme ce document
       
La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)
166. Monge à Bonaparte
        a pour thème Campagne militaire (Egypte) comme ce document
       
La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)
150. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème CSA- Fondation République romaine comme ce document
       
La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)
152. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème CSA- Fondation République romaine comme ce document
       
La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)
153. Monge à Bonaparte
        a pour thème CSA- Fondation République romaine comme ce document
       
La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)
154. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème CSA- Fondation République romaine comme ce document
       
La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)
156. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème CSA- Fondation République romaine comme ce document
       
La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)
178. Monge au Président du Directoire
        a pour thème CSA- Fondation République romaine comme ce document

Collection 1798-1799 : Le voyage de Civitavecchia à Malte. l'expédition d'Égypte et le retour en France. Prairial an VI – nivôse an VIII

       
La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)
196. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème CSA- Fondation République romaine comme ce document

Afficher la visualisation des relations de la notice.

Notice créée par Marie Dupond Notice créée le 12/01/2018 Dernière modification le 20/02/2020