La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)

La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)


163. Monge à son gendre Nicolas-Joseph Marey


Auteur : Monge, Gaspard
Collection : 1798 : Seconde mission en Italie Institution de la République romaine et préparation de l’expédition d’Égypte Pluviôse – prairial an VI  - Voir les autres notices de cette collection

Transcription & Analyse

Transcription linéaire de tout le contenu :

Rome, le 14 germinal de l'an VI de l'ère républicaine

Vous êtes bien aimable, mon cher Marey, de m'avoir donné de vos nouvelles, de celles de votre femme et de celles de vos charmants enfants.[1] Je m'étais flatté que j'aurais le plaisir de vous voir tous à Paris ; je l'espérais encore lorsque je vous annonçais mon départ ; mais je commence à croire que cela sera impossible. L'intention du général Bonaparte en m'envoyant à Rome me paraît n'avoir été que de me détacher de Paris pour me rendre plus mobile et disposer de moi pour autre chose.[2] Cependant ne parlez de cela à personne, parce que le secret n'étant pas le mien, je ne puis en disposer.[3] Je n'en écris pas même à ma femme, autant pour reculer les inquiétudes que cela pourra lui donner, que pour ne pas commettre d'indiscrétion. Au reste quand je serai dans le cas de m'éloigner encore davantage, je profiterai de la première occasion pour vous écrire, et me recommander à votre souvenir.

Si vous avez occasion de faire donner de mes nouvelles à mon frère de Beaune[4] à qui je n'écris pas, je vous prierai de le faire.

La République romaine s'établit peu à peu.[5] Les principales autorités sont nommées ; le Sénat, le Tribunat, le Consulat sont en activité. Les administrations des huit départements sont nommées ; il en est de même des tribunaux civils et criminels des départements, des tribunaux de censure, des juges de paix de tous les cantons. Nous nous occupons actuellement des municipalités de tous les cantons, et déjà deux départements sont complets et les listes sont sous presse ; les autres sont sur le métier.

La constitution est publiée, les lois organiques sont imprimées ; nous nous occupons d'un code civil en sorte que dans peu de temps la République romaine sera aussi avancée et peut-être plus que la Mère à toutes les autres.

Je vous suis obligé de l'intérêt que vous avez mis à la position dans laquelle vous nous avez cru ici ; mais nous n'avons jamais couru de danger réel. Il est bien vrai que l'espèce de rébellion à laquelle l'armée s'est portée pourrait bien l'affaiblir et l'exposer, et avec elle tous les Français qui sont en Italie ; mais l'armée le sentait elle-même et le combat n'a jamais été incertain.[6]

Le travail excessif auquel nous sommes forcés ici a contenu jusqu'ici mon exaltation naturelle et ma lettre n'a pas la chaleur que peut-être j'ai pu mettre dans d'autres, écrites dans un autre temps.[7] Mais les circonstances changeront bientôt, et à moins que la contrariété produite par l'absence de ma famille ne m'accable, j'aurai vraisemblablement occasion de vous écrire de grandes choses sur des objets accoutumés à réveiller de grandes idées, et qui par conséquent prêteront à l'exaltation.[8] Sur tout cela, motus[9].

Embrassez bien pour moi notre bonne Emilie. Si jamais je la revois, elle me trouvera vieilli, noirci, radoteur, bavard, distrait ; mais je ne l'en aimerai pas moins ; et ce sera un grand titre pour être souffert malgré les ridicules de l'âge. Au reste, la gloire de la République française qui se réfléchit sur tout ce qui l'environne est un vernis brillant qui cache bien des défauts.

Je vous prie de me rappeler au souvenir du bon citoyen Durand et à celui de son épouse, de son père et de sa mère ; ne m'oubliez pas non plus auprès des citoyen et citoyenne Royer.[10]

Le général Desaix qui est arrivé hier nous a dit que l'esprit à Paris s'améliorait de jour en jour[11] ; j'espère que cela gagnera bientôt dans les départements ; et que les élections qui se font actuellement seront bonnes.[12]

Je vous embrasse bien tendrement, et vous prie de me conserver une place dans votre souvenir.

Monge

[1] Nicolas-Joseph MAREY (1760-1818), Émilie MONGE (1778-1867) et leurs deux fils Guillaume-Stanislas (1796-1863) et Gaspard-Louis (1797-1821)MAREY-MONGE.

[2] Monge est en mission en Italie non seulement pour la fondation de la République romaine mais surtout pour la préparation de l’expédition d’Égypte. Il arrive à Rome le 4 ventôse an VI [22 février 1798] (voir la lettre n°150) et rend déjà compte des premiers préparatifs de l’expédition trois semaines après son arrivée le 25 ventôse an VI [15 mars 1798] (voir la lettre n°153). Ses activités en tant que commissaire du Directoire semblent servir de couverture pour qu’il puisse se déplacer en Italie veiller à la préparation de l’expédition d’Égypte. Voir les lettres n°164 et 176.

[3] Sur le secret dans lequel est préparée l’expédition d’Égypte voir les lettres n°131, 153, 154, 156, 157, 164, 171 et 177.

[4] Jean MONGE (1751-1813) est professeur de mathématiques au Collège de Beaune.

[5] Sur les instructions données aux commissaires du Directoire pour l’établissement de la République romaine voir les lettres n°145, 150, 152, 154, 155 et 157.

[6] Le 2 ventôse an VI [20 février 1798] après s’être rassemblés, les officiers votent une délibération selon laquelle ils ne se soumettraient pas aux ordres de leur nouveau chef, le général Masséna.  Voir les lettres n°150, 151, 152, 153, 155, 161 et 162 .

[7] Monge évoque les lettres écrites d’Italie l’année précédente animées des victoires de Bonaparte. Marey lui-même dans une de ses réponses souligne que l’enthousiasme de Monge est resté intact. Voir la lettre n°90. À plusieurs reprises Monge exprime la différence entre ses lettres en l’expliquant par l’ennui ressenti lors de sa mission institutionnelle et politique. Voir les lettres n°151, 160, 163, 168, 171 et 182.  Sa femme le remarque et lui en fait le reproche dans sa lettre du 8 Floréal an VI [27 avril 1798]. Voir la lettre n°182.

[8] Sur ce qui est propre à provoquer l’enthousiasme selon Monge voir les lettres n°4 et 5. Sur le caractère prestigieux et grandiose de l’expédition d’Égypte voir les lettres n°131, 153, 171, 174, 176, 184 et 187.

[9] L’expédition d’Égypte est préparée dans le plus grand secret. Voir les lettres n° 131, 153, 154, 156, 157 158, 164, 171 et 177.

[10] Monge comme il en a l’habitude salue par l’intermédiaire de Marey des républicains de Nuits en Côte-d’Or. Les couples DURAND et ROYER n’ont pas pu être identifiés. Voir lettre n°176.

[11] Louis Charles Antoine DESAIX (1768-1800), voir la lettre n°161.

[12] Monge exprime à plusieurs reprises sa préoccupation au sujet des élections pour le renouvellement d’un tiers du corps législatif  qui se tiennent les 20-29 germinal an VI [9-18 avril 1798]. Il n’est informé de l’esprit public à Paris que par l’intermédiaire des personnes qu’il connaît. Voir les lettres n°156, 160, 164, 167, 168, 171, 176 et 177.

Analyse : Transcription établie par René Taton.

Relations entre les documents

Collection 1796-1797 : Première mission en Italie, La commission des sciences et des arts Prairial an IV - vendémiaire an VI

        120-2052_IMG.JPG131. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème Campagne militaire (Egypte) comme ce document
        120-2092_IMG.JPG30. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème Esprit public (Opinion publique) comme ce document

Collection 1797-1798 : Bref intermède à la direction de l'École Polytechnique Brumaire an VI – pluviôse an VI

       
145. Monge au ministre de l'Intérieur
        relation ce document

Collection 1798 : Seconde mission en Italie Institution de la République romaine et préparation de l’expédition d’Égypte Pluviôse – prairial an VI

       
153. Monge à Bonaparte
        a pour thème Campagne militaire (Egypte) comme ce document
       
156. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème Campagne militaire (Egypte) comme ce document
       
157. Monge à Bonaparte
        a pour thème Campagne militaire (Egypte) comme ce document
       
158. Monge à Bonaparte
        a pour thème Campagne militaire (Egypte) comme ce document
       
171. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème Campagne militaire (Egypte) comme ce document
       
174. Monge au Directoire
        a pour thème Campagne militaire (Egypte) comme ce document
       
176. Monge à son gendre Nicolas-Joseph Marey
        a pour thème Campagne militaire (Egypte) comme ce document
       
177. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème Campagne militaire (Egypte) comme ce document
       
184. Monge à Bonaparte
        a pour thème Campagne militaire (Egypte) comme ce document
       
150. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème CSA- Fondation République romaine comme ce document
       
152. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème CSA- Fondation République romaine comme ce document
       
153. Monge à Bonaparte
        a pour thème CSA- Fondation République romaine comme ce document
       
154. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème CSA- Fondation République romaine comme ce document
       
155. Monge à Bonaparte
        a pour thème CSA- Fondation République romaine comme ce document
       
156. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème CSA- Fondation République romaine comme ce document
       
160. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème CSA- Fondation République romaine comme ce document
       
161. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème CSA- Fondation République romaine comme ce document
       
178. Monge au Président du Directoire
        a pour thème CSA- Fondation République romaine comme ce document
       
152. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème Couple Monge comme ce document
       
153. Monge à Bonaparte
        a pour thème Couple Monge comme ce document
       
154. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème Couple Monge comme ce document
       
164. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème Couple Monge comme ce document
       
168. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème Couple Monge comme ce document
       
171. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème Couple Monge comme ce document
       
173. Monge à sa fille Émilie Monge
        a pour thème Couple Monge comme ce document
       
176. Monge à son gendre Nicolas-Joseph Marey
        a pour thème Couple Monge comme ce document
       
181. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème Couple Monge comme ce document
       
160. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème Esprit public (Opinion publique) comme ce document
       
161. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème Esprit public (Opinion publique) comme ce document
       
164. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème Esprit public (Opinion publique) comme ce document
       
167. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème Esprit public (Opinion publique) comme ce document
       
168. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème Esprit public (Opinion publique) comme ce document
       
176. Monge à son gendre Nicolas-Joseph Marey
        a pour thème Esprit public (Opinion publique) comme ce document
       
177. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème Esprit public (Opinion publique) comme ce document
       
167. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème Vie familiale comme ce document

Collection 1798-1799 : Le voyage de Civitavecchia à Malte. l'expédition d'Égypte et le retour en France. Prairial an VI – nivôse an VIII

       
187. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème Campagne militaire (Egypte) comme ce document
       
196. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème CSA- Fondation République romaine comme ce document
       
198. Monge à sa fille Louise Monge
        a pour thème Couple Monge comme ce document

Notice créée par Richard Walter Notice créée le 12/01/2018 Dernière modification le 22/09/2019