La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)

La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)


6. Monge au général Calon


Auteur : Monge, Gaspard
Autres notices de la collection : 1796-1797 : Première mission en Italie, La commission des sciences et des arts Prairial an IV - vendémiaire an VI  - Voir les autres notices de cette collection

Transcription & Analyse

Transcription linéaire de tout le contenu :
Paris, [1er] prairial, de l'an IV
 
Monge est bien fâché de ne pas avoir le temps de se rendre chez le citoyen Calon[1] ; il le prie de vouloir bien faire remettre au fils du citoyen Berthollet[2] les cartes d'Italie qu'il a destinées aux Commissaires pour les arts.[3]
Si Monge et toute la commission peut être de quelque utilité au citoyen Calon, il le prie de disposer de lui.
Salut et fraternité.
                                                 Monge
 
 

[1] Étienne-Nicolas de CALON (1726-1807). Conventionnel et ancien géographe. Le corps des ingénieurs-géographes militaires est supprimé le 17 août 1791 par la Constituante. Cela a pour conséquence « un vide de la production cartographique » au cours de la Révolution. Pour y remédier, la Convention commence en 1793 par rétablir provisoirement les ingénieurs-géographes. En 1794 elle crée l’Agence des cartes et le Cabinet topographique du Comité de Salut public. En Avril 1793 le général Calon ...

... Lire la suite

Relations entre les documents


Ce document n'a pas de relation indiquée avec un autre document du projet.

Notice créée par Marie Dupond Notice créée le 12/01/2018 Dernière modification le 20/02/2020