La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)

La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)


Afficher la visualisation des relations de la notice

70. Monge à Catherine Huart (1748-1847), sa femme


Auteur : Monge, Gaspard
Collection : 1796-1797 : Première mission en Italie, La commission des sciences et des arts Prairial an IV - vendémiaire an VI  - Voir les autres notices de cette collection

Transcription & Analyse

Transcription linéaire de tout le contenu :
Rome, le 21 ventôse de l'an V de la République française
 
J'ai fait, ma très chère amie, ta commission de Louise pour les cordes de harpe[1], je les ai mises dans une petite boîte, avec une lettre pour elle et j'en ai chargé le citoyen Marmont, aide de camp du général en chef, qui a dû les porter au quartier général, d'où il te les enverra par la première occasion.[2]
Notre besogne se fait ; mais ce sera encore long. 8 millions sont déjà partis à compte de la contribution ; nous serons incessamment appelés pour recevoir les diamants et autres pierres provenant des trésors et des tiares qui sont dépecées; on ajoute à cela quelques lettres de change et le tout pourra bien faire en tout 15 millions.[3] Ce sera bon pour faire retirer nos troupes de Foligno à Macerata[4]; mais les autres l5 millions seront bien difficiles à arracher. Ce n'est pas la bonne volonté qui manque, du moins jusqu'à présent. Mais quand on a fait déjà quelques tours au pressoir, ceux qu'on fait ensuite ne produisent pas autant.
Dans notre premier voyage, nous avions fait tout notre travail sur les livres orientaux.[5] Il nous restait à faire celui sur les livres grecs, latins, etc. Nous nous en occupons actuellement, mais cela va lentement. Malgré cela nous nous flattons tous que dans trois mois nous serons hors de ce pays-ci.[6] Nous le désirons tous ; d'abord pour nous rapprocher de tout ce qui nous est cher ; et ensuite pour quitter un pays que la misère menace, et que le gouvernement, toujours aussi sot, aussi ignorant et aussi aveugle sur ses propres intérêts, ne cherche pas à égayer.
Nous attendons ce soir ou demain le reste de la commission, dont une partie revient de Mantoue et dont l'autre était restée à Bologne.[7] Ce sera cinq personnes de plus; nous serons ici fort nombreux. Cela meuble le palais de l'Académie de France qui est actuellement très vivant. [8]
Le citoyen Kreutzer, grand violon, adjoint à la Commission, brille ici par son talent et par ses connaissancesen musique.[9] Il est supérieur à tous les Romains qui sont fort étonnés que les Français les surpassent même en ce genre.
Ah ma chère amie, la réputation des Français est bien grande et bien belle en Italie. Les derniers journaux que nous avons lus nous ont fait grand plaisir. Il paraît que les Français de l'intérieur deviennent enfin sensibles à la gloire dont les armées les couvrent malgré eux. On croit d'après les mesures que prend le Directoire s'apercevoir qu'il sent sa propre force, et cela fait espérer que cette belle République tiendra.
Adieu, ma chère amie, je t'embrasse bien tendrement, ainsi que Louise, Paméla,[10] Fillette et tout son ménage.[11]
                                                 Monge
[À la citoyenne
Monge
Rue des Petits Augustins n°28
à Paris]


[1] Louise MONGE (1779-1874). Voir les lettres n°20, 39 et 95.

[2] Auguste-Frédéric Louis VIESSE de MARMONT (1774-1852) aide de camp du général Bonaparte. Voir les lettres n°66 et 81.

[3] Sur les indemnités à payer par Rome voir les lettres n°65, 66, 71, 73, 75, 77, 79, 81 et 93.

[4] Cela est relatif à l’article 15 du traité de Tolentino : «  L’armée française évacuera la province de Macerata, à la réserve d’Ancône, de Fano et de leur territoire, aussitôt que les cinq premiers millions  de la somme mentionnée à l’article 12 du présent traité auront été payés et délivrés. »

[5] Voir les lettres n°23, 25, 26 et 27. Sur la poursuite de la tâche avec les manuscrits grecs et latins, voir les lettres 79, 99, 100, 104, 110, 111, 113, 114 et 120.

[6] Le choix des manuscrits est arrêté le 20 messidor an V [8 juillet 1797]. Voir la lettre n°111. C’est quatre mois plus tard que Monge est le dernier membre de la commission à quitter Rome après l’encaissement des manuscrits le 26 messidor an V [14 juillet 1797]. Voir les lettres n°113 et 114.

[7] Berthélemy est resté se rétablir à Bologne. Voir les lettres n°51, 53, 54, 58 et 81.

[8] La palais Mancini. Ils sont soixante français à Rome. Voir la lettre n°66.

[9] Rodolphe KREUTZER (1766-1831) il est adjoint à la commission en février 1797. Voir la lettre n°66.

[10] Louise MONGE (1779-1874) et Marie-Élisabeth Christine LEROY (1783-1856).

[11] Anne Françoise HUART (1767-1852), son mari Barthélémy BAUR (1752-1823) et leur fils Émile BAUR (1792- ?).

 

Auteur(s) de la transcription : Dupond, Marie
Auteur de l'analyse : Dupond, Marie

Relations entre les documents

Collection 1796-1797 : Première mission en Italie, La commission des sciences et des arts Prairial an IV - vendémiaire an VI

        Ce document a pour thème CSA- Italie (Membres) comme :
        121-2143_IMG.JPG 66. Monge à sa femme Catherine Huart,
        Ce document a pour thème CSA- Italie (Saisies) comme :
       
23. Monge à sa femme Catherine Huart
        120-2086_IMG.JPG 25. Monge à sa femme Catherine Huart

Collection 1796-1797 : Première mission en Italie, La commission des sciences et des arts Prairial an IV - vendémiaire an VI

        53_280197_4_IMG.JPG53. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème CSA- Italie (Membres) comme ce document
       
100. Les Commissaires au ministre des relations extérieures
        a pour thème CSA- Italie (Saisies) comme ce document
        1.115_3.jpg104. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème CSA- Italie (Saisies) comme ce document
        117-1756_IMG.JPG110. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème CSA- Italie (Saisies) comme ce document
       
117. Monge au ministre des relations extérieures
        a pour thème CSA- Italie (Saisies) comme ce document
       
139. Monge au ministre des relations extérieures
        a pour thème CSA- Italie (Saisies) comme ce document
       
26. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème CSA- Italie (Saisies) comme ce document
       
27. Monge à sa fille Émilie Monge
        a pour thème CSA- Italie (Saisies) comme ce document
        121-2150_IMG.JPG76. Monge à Catherine Huart (1748-1847), sa femme
        a pour thème CSA- Italie (Saisies) comme ce document
       
79. Monge pour les commissaires aux sciences et aux arts au ministre des relations extérieures
        a pour thème CSA- Italie (Saisies) comme ce document
        121-2159_IMG.JPG93. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème CSA- Italie (Saisies) comme ce document
       
99. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème CSA- Italie (Saisies) comme ce document

Notice créée par Marie Dupond Notice créée le 08/11/2016 Dernière modification le 12/05/2019