La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)

La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)


92. Les Commissaires au ministre des relations extérieures


Auteurs : Monge, Gaspard ; Moitte, Jean-Guillaume (1746-1810) ; Tinet, Jacques-Pierre (1753-1803)
; Berthélémy, Jean-Simon (1743-1811)
Collection : 1796-1797 : Première mission en Italie, La commission des sciences et des arts Prairial an IV - vendémiaire an VI  - Voir les autres notices de cette collection

Transcription & Analyse

Transcription linéaire de tout le contenu :
Rome, le 16 floréal de l'an V de la République française
 
Citoyen ministre,[1]
 
En vous rendant compte du départ du premier convoi des statues de Rome, nous vous annoncions qu'il était déjà dirigé sur Bologne, d'où on l'expédierait sur Parme, Plaisance, Tortone et Gênes et qu'il séjournerait dans ce port sous la surveillance du ministre de la République française[2] jusqu'à ce que les circonstances permettent de l'embarquer avec sécurité pour Marseille ou Toulon.[3] La paix se faisant avec l'Empire, le territoire de la Toscane nous présente actuellement la même sécurité que celui de Gênes et nous nous sommes déterminés à envoyer le convoi à Livourne. Par là nous éviterons le passage des Apennins qui n'offrait que des routes difficiles ; nous abrégerons de beaucoup le temps nécessaire pour arriver au lieu de l'embarquement ; nous éviterons à la République une dépense considérable et nous diminuerons les hasards qui ne nous laissaient pas sans inquiétudes. En conséquence, nous avons ordonné au citoyen Gerli, notre adjoint et qui inspecte la marche du convoi, de quitter à Sienne la route de Bologne pour prendre celle de Livourne.[4] Nous avons prévenu notre ministre à Florence[5] en le priant d'obtenir du gouvernement de Toscane que les vivres soient préparés sur la route aux époques convenables, et nous avons prié le citoyen Belleville, notre consul à Livourne,[6] de chercher soit dans ce port, soit à Pise, un local dans lequel les chars très chargés puissent être à l'abri des injures de l'air et des efforts de la malveillance.
Le second convoi partira dans quatre ou cinq jours.[7] Il comprendra l'Apollon et le Laocoon[8] qui sont déjà sur leurs chars, mais nous ne vous en rendrons un compte positif et détaillé que quand il sera déjà en marche et hors de la portée de notre surveillance journalière.
C'est au mois de frimaire dernier que le convoi des tableaux de la Lombardie, de Modène, de Bologne et de Ferrare est arrivé à Toulon sous la conduite du citoyen Escudier.[9] Depuis cette époque, nous n'en avons pas entendu parler et aucune lettre de France ne nous annonce qu'il soit en route pour Paris.
Nous ne pouvons nous dispenser, citoyen ministre, de vous représenter que les tableaux roulés pour la plupart en grand nombre sur des cylindres, après avoir essuyé des pluies dans une longue route par terre, après avoir été exposés à l'air de la mer, ne peuvent, sans de grands hasards, rester dans l'état où ils sont. Si on les laisse dans un lieu humide, les toiles peuvent se pourrir; si on les expose sur la route aux ardeurs de l'été dans les pays méditerranéens, la peinture peut s'altérer et les parquets de ceux qui sont sur bois peuvent se tourmenter. Il est très urgent que ces chefs-d'œuvre soient mis le plus promptement possible entre les mains des conservateurs du Muséum. Les pertes que nous éprouverions à cet égard seraient irréparables et la France en serait comptable à l'Univers. Nous vous prions en conséquence de vouloir bien donner des ordres pour que ce convoi continue sa marche et de calmer nos inquiétudes par un mot d'avis.
Salut et respect.
                                  Moitte, Tinet, Monge, Berthélemy[10]
 

[1] Charles DELACROIX (1741-1805).

[2] Guillaume-Charles FAIPOULT DE MAISONCELLES (1752-1817)

[3] La première lettre adressée au ministre pour annoncer le départ du premier convoi ne figure pas dans le corpus. Monge indique dans la lettre à sa femme n°81 qu’il n’a pas encore annoncé au ministre le départ du premier convoi de Rome. Cette lettre est donc écrite entre le 20 germinal [9 avril ] et 16 floréal an V [5 mai 1797]. Voir les lettres n°77, 92, 94, 100, 102, 109, 110, 121 et 122.

[4] Charles-Joseph GERLI (17 ? - ? ) peintre adjoint à la commission en février 1797. Voir la lettre n°81.

[5] André-François MIOT (1762-1841).

[6] Charles-Godefroy REDON DE BELLEVILLE (1748-1820).

[7] Le second convoi part le 22 Floréal an V [11 mai 1797]. Voir la lettre n°94.

[8] L’ « Apollon du Belvédère » et le groupe du « Laocoön et ses fils ».

[9] Jean-François ESCUDIER (1759-1819), sur le convoi rassemblé à Tortone, en partie laissé par La Billiardière à Coni et confié ensuite à  Escudier voir lettres n° 41, 42, 48, 77, 81, 98 et 109.

 Sur les détails des saisies effectuées dans la Haute Italie. Voir lettre n°15 au ministre des Relations extérieures.

[10] Jean-Guillaume MOITTE (1746-1810), Jacques-Pierre TINET (1753-1803) et Jean-Simon BERTHÉLÉMY (1743-1811). Berthollet est à Modène. Voir la lettre n°93. Thoüin est avec l’adjoint Wicar dans la Romagne. Voir la lettre n°81.

Notes : Ms 2192, pp. 81-82. et A.N. F17, 1279.

Relations entre les documents

Collection 1796-1797 : Première mission en Italie, La commission des sciences et des arts Prairial an IV - vendémiaire an VI

        Ce document a pour thème CSA- Italie (Convois) comme :
       
100. Les Commissaires au ministre des relations extérieures
       
102. Les Commissaires aux administrateurs du Muséum des Arts
       
109. Les Commissaires au Directoire
        117-1756_IMG.JPG 110. Monge à sa femme Catherine Huart
       
121. Les Commissaires au ministre Faipoult à Gênes
        117-1767_IMG.JPG 122. Monge à sa femme Catherine Huart
        121-2118_IMG.JPG 48. Monge à sa femme Catherine Huart
        121-2152_IMG.JPG 81. Monge à sa femme, Catherine Huart
       
94. Les Commissaires au ministre des relations extérieures
       
98. Les Commissaires au commandant et à l'ordonnateur de la marine de Toulon
        Ce document a pour thème CSA- Italie (Saisies) comme :
       
15. Les commissaires au ministre des relations extérieures

Collection 1796-1797 : Première mission en Italie, La commission des sciences et des arts Prairial an IV - vendémiaire an VI

       
111. Les Commissaires au ministre des relations extérieures
        a pour thème CSA- Italie (Convois) comme ce document
       
117. Monge au ministre des relations extérieures
        a pour thème CSA- Italie (Convois) comme ce document
       
41. Les commissaires au ministre des relations extérieures
        a pour thème CSA- Italie (Convois) comme ce document
        121-2108_IMG.JPG42. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème CSA- Italie (Convois) comme ce document
        53_280197_4_IMG.JPG53. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème CSA- Italie (Convois) comme ce document
       
77. Monge au Conseil de l'École polytechnique
        a pour thème CSA- Italie (Convois) comme ce document
        121-2162_IMG.JPG95. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème CSA- Italie (Convois) comme ce document
       
114. Les Commissaires au ministre des relations extérieures
        a pour thème CSA- Italie (Saisies) comme ce document
       
123. Les Commissaires à Bonaparte
        a pour thème CSA- Italie (Saisies) comme ce document
        117-1756_IMG.JPG110. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème Esprit public (Opinion publique) comme ce document

Collection 1798 : Seconde mission en Italie Institution de la République romaine et préparation de l’expédition d’Égypte Pluviôse – prairial an VI

       
184. Monge à Bonaparte
        a pour thème CSA- Italie (Convois) comme ce document

Autres relations :
  • Sur Gerli, voir la lettre n°81.
  • Sur le convoi rassemblé à Tortone, en partie laissé par La Billiardière à Coni et confié ensuite à Escudier voir lettres n° 41, 42, 48, 77, 81, 98 et 109.
  • Sur le premier convoi, voir les lettres n°77, 92, 94, 100, 102, 109, 110, 121 et 122.
  • Sur les détails des saisies effectuées dans la Haute Italie,voir la lettre n°15.
  • Voir la lettre n°94.

    Voir les lettres n°81 et 93.
Notice créée par Richard Walter Notice créée le 12/01/2018 Dernière modification le 11/05/2019