La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)

La correspondance inédite du géomètre Gaspard Monge (1746-1818)


113. Monge à sa femme Catherine Huart


Auteur : Monge, Gaspard
Collection : 1796-1797 : Première mission en Italie, La commission des sciences et des arts Prairial an IV - vendémiaire an VI  - Voir les autres notices de cette collection

Transcription & Analyse

Transcription linéaire de tout le contenu :
Rome, le 26 messidor de l'an V de la République française une et indivisible
 
Tu es réellement bien aimable, ma chère amie. J'avais reçu il y a huit jours deux lettres de toi des 24 et 28 prairial[1] ; je n'en attendais plus ici, et je viens d'en recevoir deux autres, l'une du 26 prairial et l'autre du 4 de ce mois.[2] Elles m'ont fait le plus grand plaisir. Celles que nous avions reçues hier de toutes parts nous avaient mis la mort dans l'âme, et pendant qu'hier soir tous mes collègues se disposaient à partir, nous entendions nos amis qui, rassemblés pour les embrasser, étaient dans notre salle à manger et chantaient, les fenêtres ouvertes, tous les hymnes patriotiques en français, nous disions entre nous : hélas, les pauvres patriotes sont plus libres ici qu'ils ne le sont à Paris et dans la France, où de pareils chants ne seraient peut-être pas soufferts. Mais tes lettres m'ont un peu rassuré[3] et je suis fâché que mes collègues soient partis sans avoir eu cette légère consolation.
Moitte, Berthélemy et Tinet sont donc en route pour Livourne où ils vont retrouver Thoüin.[4] Ils vont surveiller notre magnifique dépôt de Livourne, et son embarquement s'il y a lieu; quelques-uns pourront accompagner le convoi jusqu'à Marseille.[5] Les autres reviendront ensuite à Venise où leur présence est indispensable pour le choix des tableaux.[6]
Je reste seul ici avec notre secrétaire[7] pour attendre la copie du catalogue des 500 manuscrits. [8] Ce catalogue est un gros ouvrage ; on doit me le remettre après dîner, et immédiatement après je monterai en voiture pour aller auprès du général en chef[9] concerter tout ce qui peut concerner le transport de nos richesses jusqu'à Paris, et notre opération subséquente à Venise ; ainsi je partirai d'ici avant la présente dont le courrier ne se chargera que demain soir.
Je dîne aujourd'hui chez Cacault,[10] tant parce que notre marmite est renversée, et que c'est l'anniversaire du 14 juillet. C'est la fête de la conception de la République ; je célébrerai celle du l0 août qui est celle de sa nativité à Venise avec Berthollet[11] et quelques autres bons patriotes que nous y connaissons, et dans l'une et l'autre circonstance les hymnes patriotiques seront chantés bien religieusement.
Tu as bien fait de m'adresser tes lettres par Cacault ; nous vivons parfaitement avec lui ; il me témoigne surtout beaucoup d'amitié et de confiance. S'il lui vient encore quelques-unes de tes lettres, il me les renverra ; mais ce serait dommage parce que cela les retarderait beaucoup[12] ; mais j'espère que tu auras reçu celle où je te dis d'adresser les tiennes à Patrault à Milan, et que les suivantes auront pris cette direction.[13]
Il me semble que tu mènes fort bien ta barque; continue, ma chère amie ; si tu ne réussis pas, tu auras au moins à te consoler, ayant fait tout ce qui était honnête et possible. J'espère toujours que cela réussira.[14] Embrasse bien Louise pour moi.
Je partirai donc ce soir. Il faudra que je m'arrête à Florence, à Bologne et à Parme ; néanmoins j'espère arriver dans 6 ou 7 jours à Milan.[15] Je serai alors à moitié chemin de toi ; ce sera pour m'en écarter encore en allant à Venise, mais cependant de beaucoup moins, et notre correspondance sera moins lente, surtout si comme je l'espère il part quelques courriers extraordinaires du quartier général pour Paris.
Nous nous sommes comportés ici, ma chère amie, de manière à faire honneur au nom français et à la qualité de Républicains. Nous nous flattons d'avoir mérité l'estime des gouvernants ; et nous croyons avoir obtenu l'amitié des patriotes.[16] Hier soir, quand nos collègues montèrent en voiture à minuit, notre cour était pleine d'amis qui les ont embrassés les larmes aux yeux ; c'était un véritable déchirement.[17]
Si tu vois Saliceti, fais-lui bien mes compliments, ainsi qu'au bon et honnête Florent-Guyot.[18] Adieu, ma chère amie, je t'embrasse bien tendrement.
Quand je serai au sommet de l'Apennin et que je verrai cette belle plaine de Lombardie, terminée de l'autre côté par les Alpes, je regarderai bien si tu as la tête à la fenêtre ; mais hélas, je ne te verrai pas.[19]
 

[1] Voir la lettre n°110.

[2] Ni la lettre du 4 messidor an V [22 juin 1797] ni celles des 24 et 26 prairial an V [18 juin 1797] n’ont été conservées dans les archives familiales du fonds de l’École polytechnique. Catherine lorsqu’elle détaille les lettres qu’elle lui a envoyée à cette période ne mentionne jamais une lettre du 4 mais du 10 messidor.  Voir les lettres de Catherine à Monge de Paris du 17 messidor an V [5 juillet 1797] et du 11 thermidor an V [29 juillet 1797]. Voir infra.

[3] Catherine lui écrit de Paris le 28 prairial an V [16 juin 1797] : « Il semble que les patriotes sentent la nécessité de se réunir. Ils ont loué un grand hôtel. Ils sont déjà 5 à 600, ...

... Lire la suite
Analyse :

Lettre non signée mais qui comporte deux dates : le 26 messidor de l’an V de la République et le 29 thermidor à Venise, cette lettre témoigne du parcours de G. Monge en Italie pour choisir les oeuvres qui sont destinées à la France.

Relations entre les documents


Collection 1796-1797 : Première mission en Italie, La commission des sciences et des arts Prairial an IV - vendémiaire an VI

        Ce document a pour thème CSA- Italie (Saisies) comme :
       
111. Les Commissaires au ministre des relations extérieures
       
114. Les Commissaires au ministre des relations extérieures
       
120. Les Commissaires au ministre des relations extérieures
       
130. Monge au chef d'état-major
        Ce document a pour thème Politique comme :
        117-1756_IMG.JPG 110. Monge à sa femme Catherine Huart
        117-1760_IMG.JPG 116. Monge à sa femme Catherine Huart
        117-1764_IMG.JPG 118. Monge à sa femme Catherine Huart
       
119. Monge à sa femme Catherine Huart
        117-1772_IMG.JPG 127. Monge à sa femme Catherine Huart
        120-2052_IMG.JPG 131. Monge à sa femme Catherine Huart
        120-2055_IMG.JPG 132. Monge à sa femme Catherine Huart
        120-2059_IMG.JPG 135. Monge à sa femme Catherine Huart
        121-2156_IMG.JPG 89. Monge à sa femme Catherine Huart
       
90. Monge à son gendre Nicolas-Joseph Marey

Collection 1796-1797 : Première mission en Italie, La commission des sciences et des arts Prairial an IV - vendémiaire an VI

       
100. Les Commissaires au ministre des relations extérieures
        a pour thème CSA- Italie (Saisies) comme ce document
        1.115_3.jpg104. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème CSA- Italie (Saisies) comme ce document
        117-1756_IMG.JPG110. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème CSA- Italie (Saisies) comme ce document
       
114. Les Commissaires au ministre des relations extérieures
        a pour thème CSA- Italie (Saisies) comme ce document
       
117. Monge au ministre des relations extérieures
        a pour thème CSA- Italie (Saisies) comme ce document
       
139. Monge au ministre des relations extérieures
        a pour thème CSA- Italie (Saisies) comme ce document
       
22. Monge à son gendre Nicolas-Joseph Marey
        a pour thème CSA- Italie (Saisies) comme ce document
       
26. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème CSA- Italie (Saisies) comme ce document
       
27. Monge à sa fille Émilie Monge
        a pour thème CSA- Italie (Saisies) comme ce document
        121-2150_IMG.JPG76. Monge à Catherine Huart (1748-1847), sa femme
        a pour thème CSA- Italie (Saisies) comme ce document
       
79. Monge pour les commissaires aux sciences et aux arts au ministre des relations extérieures
        a pour thème CSA- Italie (Saisies) comme ce document
        121-2159_IMG.JPG93. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème CSA- Italie (Saisies) comme ce document
       
99. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème CSA- Italie (Saisies) comme ce document
        117-1764_IMG.JPG118. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème Vie familiale comme ce document
        117-1768_IMG.JPG125. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème Vie familiale comme ce document
       
126. Monge et Berthollet au général Berthier,
        a pour thème Vie familiale comme ce document
        120-2062_IMG.JPG136. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème Vie familiale comme ce document
        120-2064_IMG.JPG137. Monge à sa fille Louise
        a pour thème Vie familiale comme ce document
        120-2067_IMG.JPG138. Monge à sa femme Catherine Huart
        a pour thème Vie familiale comme ce document
       
27. Monge à sa fille Émilie Monge
        a pour thème Vie familiale comme ce document

Afficher la visualisation des relations de la notice.

Notice créée par Marie Dupond Notice créée le 12/01/2018 Dernière modification le 20/02/2020